jeu de rôle, rock progressif, science-fiction et subversions diverses Cet avis tient lieu de faire-part

Japan Cosplay 2017 0

Japan Cosplay 2017

J’aurais pensé que Destination Tokyo eut été la dernière convention cosplay de la saison, j’avais tort: il y avait encore Japan Cosplay. À ma décharge, je n’aurais jamais pensé qu’un tel événement puisse se dérouler pendant les Automnales de Genève.

Samael: Hegemony

Samael: Hegemony

Il faut vous avouer un truc: nous autres Suisses, on n’est pas vraiment des gens fréquentables. Oh, niveau apparences, on fait le job, mais dans les coulisses, on a des banques qui blanchissent l’argent de la mafia, des entreprises qui exploitent les enfants et les conflits locaux, et, musicalement, on est parfois plus dans le genre de ce Hegemony, nouvel album de Samael.

Totorro: Come to Mexico 0

Totorro: Come to Mexico

Avant toute chose, soyons clair: l’album Come to Mexico de Totorro n’a pas grand-chose à voir avec le Mexique et à peu près rien avec le dessin animé Ghibli du même nom. Je sais, c’est un peu décevant, mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas inintéressant, non plus.

Obake: Draugr 0

Obake: Draugr

C’est via Angry Metal Guy que j’ai découvert le groupe italien Obake, via leur album Draugr paru l’année passée. Disons que, lorsqu’un site comme AMG parle de « non-conformisme », il faut s’attendre à de l’acrobatique.

0

Bilan mécénat pour octobre 2017

Le mois passé, je me plaignais du peu de changements sur mon bilan mécénat mensuel; en ce mois d’octobre, il y a eu un peu plus de modifications, mais pas forcément en bien.

Violet Cold: Magic Night 0

Violet Cold: Magic Night

Ce qu’il y a de bien avec Magic Night, le dernier album de Violet Cold, c’est que le titre comme le nom du groupe annoncent la couleur: c’est sombre, avec des teintes de violet profond et le froid d’une nuit d’hiver, et que c’est un peu magique aussi.

Mobius: The Line 0

Mobius: The Line

Il y a un an, mon confrère en blogueries Fred Bezies s’était fendu d’une double chronique, où il évoquait notamment le groupe de métal progressif symphonique français Mobius et son album The Line en termes fort élogieux. Après écoute, je peux lui donner partiellement raison.

Utopiales 2017 11

Utopiales 2017

Aller aux Utopiales, quand on est geek tendance SF et autres mondes de l’imaginaire, c’est un peu achievement unlocked! Enfin, pour moi, en tout cas: ça faisait un moment que mes collègues des Mercredis de la SF et d’autres me régalaient de leurs histoires sur ce festival et je me disais toujours qu’une fois, moi aussi j’y irai.