Photo: le tri qui tue

Japan Impact 2019 photo

J’écris cet article alors que je viens enfin de terminer les photos de Japan Impact. Oui, c’était il y a dix jours; c’est là où je veux en venir. La photo, c’est cool. Avec le numérique, on n’a plus à compter sa pellicule (ou ses sous pour le développement). Avec la conséquence qu’après un événement de deux jours, on peut se retrouver avec plusieurs centaines de photos à trier.

Swiss Fantasy Show 2018

Il semble qu’une “évolution pokémon” classique des conventions en Suisse romande implique de relocaliser l’événement au Palais de Beaulieu, à Lausanne. Après Polymanga et Japan Impact, c’est le cas cette année du Swiss Fantasy Show. Précédemment hébergée au Théâtre de Beausobre (et dans l’école voisine), à Morges, la manifestation geek bisannuelle est donc venue garer …

Lire plus

Japan Impact 2018

Japan Impact 2018

Vendredi matin, je me baisse pour ramasser la fourre de mon laptop – un bidule qui doit tout de suite peser ses huitante grammes tout mouillé – et je me pète le dos. Samedi matin: je suis à l’EPFL pour Japan Impact, édition 2018, avec six kilos de matos photo sur le dos, un badge presse autour du cou et toujours les lombaires en vrac. Oui, je suis un peu con.

Destination Tokyo 2017

Destination Tokyo 2017

Donc, vendredi passé, c’était concert (et c’était cool). Le lendemain, un tunnel du Lötschberg plus tard (plus ou moins) et je retrouve ma cosplayeuse d’épouse (avec Psychée dans ses bagages) à Sion pour Destination Tokyo, édition 2017 de la convention japonaise bisannuelle du Valais.

Polymanga 2016

Polymanga 2016, 25-28 mars 2016, Montreux (Suisse). Concours cosplay individuel du samedi 26 mars.

S’il existe un rendez-vous incontournable de la pop-culture asiatique – animés, manges, cosplay, jeux vidéos, web séries et autres – en Suisse romande, c’est bien Polymanga. Enfin, quand je dis “incontournable”, je n’y vais qu’une année sur deux et encore: pas pendant les quatre jours qu’elle dure. D’ailleurs, cette année, je n’y suis allé que le samedi – pour accompagner ma cosplayeuse d’épouse.

Pexer en photo

Session photo

Ce fut un week-end studieux; geek, mais studieux. But du jeu: se lancer dans la photographie de portrait, celle qui implique des éclairages, des costumes, du maquillage et toutes ces sortes de choses.

Geekopolis 2015

Geekopolis 2015

Imaginez un salon dans lequel se retrouvent les otakus, les fondus du med-fan, les fans de superhéros, les distingués amateurs de steampunk, les auteurs, les joueurs, les cosplayeurs, les amateurs d’informatique et les créateurs de tous poils: c’est Geekopolis. Et c’est bien, mais c’est quand même un peu fatiguant.