« La Conjuration des fous », de Cat Merry Lishi

« La Conjuration des fous », de Cat Merry Lishi

Ophidia Mambala, infirmière de son état, vient d’être nommée Gardienne d’un asile d’aliénés. En soi, déjà, ce n’est pas banal. Mais ce qu’elle va découvrir dans cette improbable bâtisse pleine de chimères et de secrets dépasse l’entendement. Ainsi peut se résumer La Conjuration des fous, de Cat Merry Lishi.

“Adjaï aux mille visages”, d’Aquilegia Nox

"Adjaï aux mille visages", d'Aquilegia Nox

Il est Adjaï, elle est Sélène ou une myriade d’autres personnes, pour une minute ou pour plusieurs années. Adjaï aux mille visages, héros éponyme du roman d’Aquilegia Nox, est un changelin, un doppelgänger, un changeur de forme qui essaye de survivre, voire de vivre dans un monde où son peuple est pour le moins mal vu.

« Mémoires d’un détective à vapeur », de Viat et Olav Koulikov

« Mémoires d’un détective à vapeur », de Viat et Olav Koulikov

Jan Marcus Bodichiev est détective privé. Il opère à London, capitale de l’Empire anglo-russe au tournant de l’an 3000 et c’est son histoire que Viat et Olav Koulikov racontent – le second ayant récupéré les carnets du premier, son père, qui fut son assistant et ami – dans Mémoires d’un détective à vapeur.

“Everfair”, de Nisi Shawl

Quand j’ai lu l’article de BoingBoing qui parlait du roman de Nisi Shawl, Everfair, j’ai tout de suite tilté sur les termes “steampunk”, “Afrique”, “socialistes”. Dans ce premier roman – l’autrice a écrit nombre de nouvelles, mais également un essai sur la diversité dans les littératures de l’imaginaire – il y a tout cela, et plus encore.