Les restes du samedi: Out5ide, The Cult, Ordinance

Out5ide / The Cult / Ordinance

Pour cette nouvelle édition des Restes du samedi, nous allons donner dans de l’éclectique, avec le rock progressif français de Out5ide, le rock alternatif anglais du légendaire The Cult et le death progressif américain de Ordinance. Il y en aura pour tous les goûts – enfin, à part le mien, s’entend, vu que c’est un peu le but de cette rubrique.

Les restes du samedi: Meshuggah, Opeth, Neurococcyx

Meshuggah/Opeth/Neurococcyx

Pour une fois, au lieu de vous balancer des groupes de post-rock bosno-moldaves, ces restes du samedi vont faire dans les noms connus: Meshuggah, ou Opeth – mais aussi le groupe français Neurococcyx, histoire de faire un peu exotique quand même. Commençons par l’album de Meshuggah, The Violent Sleep of Reason. À vrai dire, le …

Lire plus

Les restes du samedi: Jusska / Oceans of Slumber / The Kovenant

Jusska / Oceans of Slumber / The Kovenant

Bon, c’est les vacances, donc on mange léger et les restes du samedi sont, par conséquent, un poil brefs aussi: seul deux albums – deux EP, plutôt – à signaler: Jusska, et Oceans of Slumber. Ah, et un truc bizarre aussi, The Kovenant.

Les restes du samedi: Corbeaux, Errantia, Rage

Corbeaux: Kind Words / Errantia: Hanté / Rage: The Devil Strikes Again

Pas mal de nouveautés sur ma playlist, ces derniers temps, et donc, fatalement, pas mal de candidats pour ces Restes du samedi, la chronique musicale des albums que je n’ai pas vraiment aimés – souvent par goût plus que par manque de qualité – avec Kind Words de Corbeaux, Hanté de Errantia et The Devil Strikes Again de Rage.

Les restes du samedi: Gygax, Parqks

Gygax: "Critical Hits" / Parqks: "Slow Ascent Melancholia"

Nouvelle fournée de mini-chroniques pour les restes du samedi, la rubrique des albums qui sont pas inintéressants, mais qui ne m’inspirent pas assez pour pondre trois cents mots dessus. Pour cette fois, j’ai du hard-rock pour nerds avec Critical Hits, de Gygax, et du post-rock instrumental, avec Slow Ascent Melancholia de Parqks.

Les restes du samedi: Aronora, musicformessier, Ovrfrwd

Aronora musicformessier Ovrfwrd

Vous savez, ces albums que vous écoutez et que vous trouvez sympas, mais sans plus? Eh bien c’est ce pourquoi j’ai inauguré, il y a quelques temps, cette rubrique “Les restes du samedi”, pour brièvement parler de tous ces albums que j’écoute, mais pour lesquels je me découvre incapable d’écrire plus d’une centaine de mots.

Les restes du samedi: Forsaken World, Pseudo/Sentai, The Tirith

Forsaken World + Pseudo/Sentai + The Tirith

De nouveau pour ce samedi, trois groupes qui sont biens, mais qui ne sont pas à mon goût. À commencer par Forsaken World, du death-metal français, Pseudo/Sentai, qui donne dans le rock progressif expérimental, puis The Tirith, groupe anglais vintage de prog vintage, lui aussi.

Les restes du samedi: Last Chance to Reason, Selene, Vly

Last Chance to Reason/Selene/Vly

Hop, commençons la nouvelle année en reprenant les pratiques de la précédente avec cette troisième édition des “restes du samedi”, avec aujourd’hui trois mini-chroniques d’albums pas mauvais, mais pas suffisamment enthousiasmants pour que je me lance dans un billet entier: Last Chance to Reason, Selene et Vly.

Les restes du samedi: Blurred Vision, Clint Slate, Twin Lords

Blurred Vision/Clint Slate/Twin Lords

Allez, un peu de pub pour commencer cette deuxième édition des “restes du samedi” (pour rappel: les albums que je n’ai pas aimés, mais qui sont objectivement pas mal quand même): quand je vais à Paris, je ne manque jamais de passer à Gibert Musique.