Radio-Erdorin, mai 2022

Cet article est le numéro 54 d'une série de 58 intitulée Radio-Erdorin

Bénis soient les longs week-ends, car ils me permettent de filmer et de monter les épisodes de Radio-Erdorin en temps et heure. C’est ainsi que celui de ce mois de mai est déjà disponible, sur YouTube et sur Peertube, malgré un menu plutôt copieux – onze albums et un live, pour trente-deux minutes au total!

Pas grand-chose à signaler du point de vue technique. Le son était un peu faible, mais rien qui ne puisse pas se régler en post-production, et le cadrage n’était pas optimal – mais là encore, ça a été réglé au montage.

Le fait est que c’est le deuxième épisode que je tourne avec le nouvel appareil. Le Sony ZV-1 est un chouette appareil, beaucoup plus petit que le Canon M50 – en fait, de la taille de mon compact Sony RX100. Il n’a pas d’objectif interchangeable, mais c’est assez mineur, eu égard au fait qu’il filme en 4K avec un autofocus solide.

Le souci, c’est qu’il faut encore que j’apprenne à le manier; il n’est pas trop compliqué – surtout comparé au Sony A7 IV – mais ce n’est pas trivial, non plus. Et je ne suis pas fan du logiciel de pilotage à distance de Sony, moins pratique que celui de Canon.

En fait, le problème principal que j’ai eu avec cet épisode, c’est la motivation. J’ai eu un peu de mal à me concentrer sur le bazar. Comme mentionné dans l’épisode, le fait que Radio-Erdorin a connu une sérieuse baisse de fréquentation ces derniers mois n’aide pas.

Ça ne me dérange pas de faire des trucs pour un public limité, mais un épisode me prend une bonne dizaine d’heures à chaque fois. Et, fatalement, c’est frustrant de faire tout ce boulot pour une poignée de gens – certes fidèles, mais quand même.

Je suppose que ce coup de blues est la continuation de la période de mini-déprime que je traverse depuis quelques mois. Rien de tragique, mais j’ai tendance à plus vouloir m’abrutir sur des jeux vidéos (oui, ça implique des tanks) qu’à faire des activités créatives.

Notez que j’y arrive quand même, la preuve, mais que ça implique un peu plus d’efforts que d’habitude. Alors si, derrière, c’est le grand silence blanc et frisé, ça n’aide pas la motivation.

Donc voilà, ouin ouin plaignez-moi, je suis une pauvre petite chose. Et puis, tant que vous y êtes, commentez, likez et abonnez-vous, tout ça. Pendant que vous regardez l’épisode du mois, dispo sur YouTube et sur Peertube, je vais me gaver de théobromine.

Naviguer dans cette série

Dark Jane + Galaad à DelémontRadio-Erdorin, saison 4, épisode 12

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

6 réflexions au sujet de “Radio-Erdorin, mai 2022”

  1. Ouais, je compatis… la créativité est pas au plus fort ces temps non plus, mais au moins moi, mon public c’est juste les potes donc ça va.

    Attention, ton lien youtube donne sur le bref!

    Répondre
  2. c’est clair que quand, sur les 3 premiers likes, je sais que y’a le mien et celui d’Alysia, et qu’il risque de ne pas y en avoir beaucoup plus, ça fait un peu chier.

    Répondre
    • Clair – peut-être que passer à la version que “Bref” aiderait, au moins ça prend un peu moins de temps à préparer (je crois…)… dans tous les cas lâche pas le blog

      Répondre
  3. Tiens, dans les choses rigolotes (ou pas): j’avais oublié que, sur Peertube, il n’y a pas les “fiches”, les liens qu’on peut ajouter en incrustation en haut à droite. Du coup, il y a deux-trois mentions de ces fiches dans la vidéo qui, du coup, tombent un peu à plat sur cette plateforme.

    On apprend des trucs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :