Radio-Erdorin, juin 2022

Cet article est le numéro 59 d'une série de 59 intitulée Radio-Erdorin

Bon, j’avoue: cet épisode de Radio-Erdorin de juin 2022, je l’ai un peu rushé. D’abord, parce que j’ai voulu le finir avant de partir pour Paris – à l’heure où vous lirez ces lignes, je serai sans doute dans le train. Ensuite, parce que je me suis tapé une crise d’asthme juste au moment d’enregistrer.

Ça s’entend: il y a beaucoup trop de respirations et de sifflements et je dois dire que je n’ai pas eu le courage de les enlever. Parce que, pour ne rien arranger, c’est aussi un épisode plus long que d’habitude, pour cause de live-report lui aussi plus long que d’habitude. Il n’est pas non plus impossible qu’il y ait quelques bugs.

Je crois que j’ai un peu perdu l’habitude d’avoir des live-reports dans les épisodes. Je me souviens d’un épisode où il y en avait quatre. Même en version accélérée, ça prend de la place.

Sinon, pas grand-chose d’autre à dire. J’aime toujours autant le ZV-1: il a une excellente qualité d’image de base, je n’ai presque pas à faire de retouches de colorimétrie, l’autofocus est au taquet, même en 4K. Bon, ça donne des fichiers de la taille d’une planète mineure, mais bon.

Comme mentionné en conclusion, mes chouinages pathétiques de l’épisode précédent semble avoir eu un effet: le nombre de vues à nettement augmenté ces dernières semaines. Je suppose que le fait d’avoir produit trois ou quatre vidéos ces dernières semaines a aussi pas mal aidé.

Les prochains épisodes devraient être un peu plus calmes. À moins que je décide de refaire un livestream. Dans l’intervalle, celui-ci est disponible, sur YouTube et sur Peertube (bientôt)

Naviguer dans cette série

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :