Radio-Erdorin, juillet 2022

Cet article est le numéro 69 d'une série de 93 intitulée Radio-Erdorin

Faire des vidéos, ce n’est pas trivial. Mais, en été et par temps de canicule, ça devient quasiment sportif. Bon, certes, pour les besoins du spectacle, j’ai peut-être un petit peu hyperbolé sur le nouvel épisode de Radio-Erdorin, pour juillet 2022.

Mais j’aime autant vous dire que mon petit bureau-studio, sis juste au-dessus d’une véranda, dépasse régulièrement les trente degré la journée. Donc, c’est certes exagéré, mais juste un peu.

Techniquement, ce fut le seul souci de cet enregistrement – à part une lumière qui a calanché au bout de quinze minutes au lieu de l’heure d’autonomie annoncée, mais bon, ce n’est pas temps grave.

Par contre, j’ai de nouveau eu droit à la « joie » du blocage pour cause de ContentID chatouilleux. C’est assez agaçant: mes vidéos ont quasiment toujours le même format, je conteste systématiquement les réclamations et j’ai quasiment tout le temps gain de cause – une seule fois j’ai dû retirer ma réclamation – mais ça revient toujours.

Bon, au moins, j’avais un peu de marge, ça n’a pas un gros impact au final. J’en reviens d’ailleurs à une périodicité plus adéquate – par rapport à mes attentes, en tout cas. Publier la vidéo mensuelle autour du quinze du mois suivant, c’est moyen et, à moins d’avoir une très bonne excuse – genre, un live – je préfère dorénavant éviter.

Une fois encore, j’ai bénéficié d’une facétie du calendrier, à savoir la fête nationale suisse qui tombait un lundi et qui m’a permis de finaliser le script pendant le week-end et enregistrer dans la foulée – ou presque, parce que le premier, c’est le plus sûr moyen d’avoir du bal musette et/ou du feu d’artifice sur la bande-son.

Par contre, c’est encore un épisode de plus de trente minutes, ce qui ne me paraît pas très optimal. Je soupçonne que la barre des trente minutes, c’est une limite psychologique, un peu comme le « 99 francs » de l’ouvrage du même nom.

Un petit mot sur le livestream mentionné: j’avais demandé, le mois passé, si des gens avaient des envies sur ce point et, comme j’ai reçu zéro réponse et que, personnellement, je ne vois pas trop quoi vous raconter de plus, je pense que je vais laisser tomber le discours sur l’état de Radio-Erdorin.

L’épisode est disponible sur YouTube et sur Peertube.

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, juin 2022Radio-Erdorin, août 2022

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon et sur KissKissBankBank pour des soutiens sur la longue durée.

4 réflexions au sujet de “Radio-Erdorin, juillet 2022”

  1. …sauf que 99f, c’était de la merde alors que ta chronique, on l’écoute ou la regarde avec plaisir. Je dis écoute car finalement, malgré toute l’affection que l’on a pour toi, le podcast, c’est pas mal aussi. OK, avec le clip on voit la tronche du groupe, le sens du titre parfois…

    Répondre
    • Je pense que JC sera de mon avis, mais nos tronches ne sont probablement pas l’argument de vente le plus percutant de nos vidéos.

      Répondre
  2. J’ai écouté l’épisode, comme à chaque fois. J’en ai même regardé des bouts (Nanowar of Steel surtout).
    Mais c’est vrai que 30 mn, ça commence à faire long, même pour un vieil habitué de la première heure comme moi. Peut-être que tu devrais couper en deux vidéos quand tu as beaucoup de matière ? C’est plus facile de caser deux écoutes de vidéos de 20 mn dans un planning de débordé chronique qu’une seule écoute de 30 mn (et oui, je sais que 20 + 20 = 40 😉 ).
    Accessoirement, mon commentaire signifie aussi qu’il ne faut pas sabrer dans le contenu ! 🙂

    Répondre
    • Ah, la vieille question de la longueur. De l’épisode, hein.

      À l’origine, je voulais faire des épisodes de dix-douze minutes. J’en ris encore. La durée habituelle est plus proche de 20-25 minutes et, si tu regardes, le surplus, c’est le live-report.

      Techniquement, je n’aurais pas besoin de le faire, vu que j’ai déjà un épisode dessus, mais lors du sondage l’année passée, une majorité de réponses privilégiaient une intégration en raccourci.

      Couper en deux parties, je ne suis pas fan de l’idée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.