Pattern-Seeking Animals: Only Passing Through

Il y a environ deux mois, je vous parlais du premier album de Pattern-Seeking Animals. C’était une erreur, vu que je voulais prendre le plus récent, Only Passing Through. Erreur réparée: j’ai fini par le prendre lors de ma récente descente sur Gibert Musique.

Pattern-Seeking Animals est un « supergroupe » américain, composé d’anciens et d’actuels membres de Spock’s Beard. Sans surprise, ils jouent un rock progressif pas mal inspiré par… ben Spock’s Beard, justement. Encore que, sur ce dernier album, les compositions lorgnent beaucoup sur l’école britannique de néo-prog.

Sur la version CD de Only Passing Through, troisième opus du groupe, on compte huit titres et deux pistes-bonus, pour une durée totale d’une heure. Parmi ces titres, plusieurs compositions de quatre à cinq minutes, trois morceaux plus longs, entre six et neuf minutes, et un epic de treize minutes.

Ma première impression sur ce groupe, c’était une formation de vieux routards qui se lançaient dans un style plaisant, mais sans trop prendre de risques. Je ne sais pas trop ce que vaut le deuxième album, Prehensile Tales, mais celui-ci est plutôt dans la même lignée.

Comme mentionné en intro, je trouve que Pattern-Seeking Animals s’est quelque peu détaché de son héritage à base de pilosité faciale vulcaine. Il y a quelques restes, mais ils sont nettement moins flagrants. Musicalement, c’est plus proche de la scène prog britannique. Ils me font un peu penser à Big Big Train, par exemple.

Il y a, dans Only Passing Through, quelques touches un peu surprenantes, des instruments un peu saugrenus (comme de la trompette), mais dans l’ensemble, ça reste très classique.

Ce qui n’empêche pas des passages assez somptueux: le triptyque « I Can’t Stay Here Anymore » / « Time Has a Way » / « Rock Paper Scissors » pose l’album de très belle façon. La deuxième moitié de l’album est peut-être un peu moins percutante, encore que « Said the Stranger » et « Here With You With Me » sont très biens.

Si le groupe ne gagnera du coup pas le grand prix de l’originalité, il sait cependant jouer sur ses forces: quatre musiciens qui connaissent leur taf, autant pour ce qui est de l’écriture de compositions solides que dans leur interprétation impeccable.

Pattern-Seeking Animals est du coup un groupe que je vais classer dans ma rubrique « à suivre ». Ce Only Passing Through n’est certes pas un gros coup de cœur à faire tomber les chaussettes (surtout qu’en cette saison, je n’en porte plus depuis deux mois), mais le rock progressif un peu rétro des Américains mérite qu’on s’y intéresse.

Bonus: la vidéo de « I Can’t Stay Here Anymore »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :