Haken: L-1VE

Cette semaine, ça va être du « spécial Haken » dans les chroniques musicales. À commencer, ben, par Haken, justement, avec cet album live qui date maintenant de quelques années, intitulé L-1VE. Je l’avais quelque peu snobé à sa sortie, puis l’ami Ben en avait dit beaucoup de bien, alors je l’ai pris chez Gibert.

On ne présente plus Haken. Enfin, si: je vais quand même en dire quelques mots, à savoir que c’est une formation britannique qui, en moins d’une dizaine d’années, a eu un impact considérable sur la scène prog – rock progressif et metal progressif.

L-1VE est donc un double CD, enregistré en concert, lors de leur tournée anniversaire de 2017. Il compte onze pistes et dure pas loin de deux heures en tout, avec des compositions principalement tirées de Affinity et de The Mountain. La version que j’ai inclut également deux DVD, avec chacun un concert.

J’avais vu Haken lors de cette tournée; c’était lors du fameux mini-festival Prog Frog à Aarau, où Ross Jennings avait été remplacé au pied levé par Vladimir Lalic. Ce concert était déjà superlatif, mais celui enregistré sur cet album est encore un cran au-dessus.

Il y a déjà la qualité des compositions: Affinity et The Mountain sont parmi les meilleurs albums du groupe. Il y a ensuite leur interprétation par un groupe en mode turbonucléaire, transcendé par un public à fond dans le trip.

Des pistes comme « 1985 », « Atlas Stone » ou « Cockroach King » prennent ici une dimension stratosphérique.

On trouve également sur cet album un « Aquamedley », qui résume l’album Aquarius en un peu plus de vingt minutes. De Visions, on n’a droit qu’au seul morceau-titre – qui, lui aussi, fait quand même plus de vingt minutes, excusez du peu.

Par contre, pas de « Cristallised », ce qui est à mon avis le seul point noir de cet album – encore qu’il est sur le deuxième DVD, enregistré au festival américain Prog Power 2016, avec Mike Portnoy en guest.

Vous m’aurez compris, c’est du grand. L-1VE est limite un album indispensable, que vous soyez déjà fan de Haken (et en admettant que vous ayiez fait la même erreur que moi à sa sortie) ou que vous ne connaissez le groupe que peu ou pas. N’hésitez pas, si vous voulez découvrir ce groupe, c’est une excellente introduction.

Bonus: la vidéo live de « In Memoriam », tirée de cet album

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :