Zio: Flower Torania

Ça faisait un moment que cet album traînait au fond de ma liste de veille musicale. Depuis un article de Clair & Obscur de mars 2020, pour être précis. Pourtant, Flower Torania, de Zio, a de solides arguments à faire valoir.

Zio, c’est le projet solo de Jimmy Pallagrosi, ancien batteur français du groupe britannique Karnataka, qui s’est entouré d’une palanquée d’invités pour produire un concept album de metal progressif, qui rappelle un peu Ayreon dans l’esprit.

Avec onze pistes et cinquante-trois minutes, Flower Torania propose un format plutôt classique, avec un panachage de compositions de taille courte, moyenne ou longue – jusqu’à huit minutes.

Si je mentionne Ayreon, c’est parce que c’est la comparaison évidente: Flower Torania est un concept-album de metal progressif avec des thèmes SF et fantasy et un aspect choral, avec plusieurs chanteurs qui interprétèrent les divers personnages de l’histoire.

Aux côtés de That Joe Payne, le héros, et d’Hayley Griffiths, qui interprète le personnage-titre, on trouve Heather Findlay (Mostly Autumn) et Frank Carducci. Parmi les invités, mentionnons Richard Henschall (Haken).

Après, musicalement, Zio est quand même un peu différent. Si j’étais mauvaise langue, je dirais que c’est moins maîtrisé. Pour être plus positif, disons que c’est plus spontané, moins convenu, avec le défaut que parfois ça ne fonctionne pas très bien.

Mais quand ça fonctionne, ça fonctionne plutôt bien, voire très bien; c’est juste que c’est un peu inégal. Même les morceaux que j’aimer bien, comme « X-Ray », ou « Inter City: Shorroma » comporte souvent des passages qui me font froncer le sourcil

On sent aussi que c’est un projet mené par un batteur, parce que ça tabasse pas mal, merci. Il y a également des passages un peu électro et quelques bruitages d’ambiance.

L’un dans l’autre, j’ai un sentiment un peu ambivalent sur Flower Torania; je pourrais le résumer en un mot: « prometteur ». Il y a un très gros potentiel dans ce projet, mais ici, j’ai l’impression qu’il peine à être canalisé de façon cohérente. J’espère que Zio continuera sur d’autres albums.

Bonus: la vidéo de « X-Ray »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

1 réflexion au sujet de « Zio: Flower Torania »

  1. Je ne l’ai pas réécouté depuis longtemps mais il ne m’avait pas emballé outre mesure. Vu les musiciens, j’en attendais sans doute plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :