Radio-Erdorin: interview d’Élise Zürcher, La Citadelle

Cet article est le numéro 86 d'une série de 91 intitulée Radio-Erdorin

Ça faisait combien de temps que je vous promettais des interviews dans Radio-Erdorin? Ouais, trop longtemps. Eh bien c’est désormais chose faite. Et pour ouvrir cette nouvelle rubrique, je papote avec Élise Zürcher, la propriétaire du bar-metal La Citadelle, à Genève.

Nonobstant ma réticence naturelle à sortir de ma zone de confort, cette interview a été longue à venir pour quelques raisons techniques.

La principale étant que la première tentative s’est soldée par un fiasco majeur: une image floutissime sur l’interviewée. Ce qui est particulièrement gênant pour une interview; ça aurait été sur moi, j’aurais bricolé un truc, mais là, c’est un peu rédhibitoire.

Il faut aussi dire que, pour un premier essai, je n’avais pas vraiment choisi la facilité: trois caméras, plus des plans de coupe – j’avais même prévu des images d’archives, mais on n’en a pas trouvé (enfin, si: une).

La multiplication des caméras a posé quelques problèmes de colorimétrie. Si j’avais prévu un éclairage, l’échange a été filmé de jour, avec une entrée de lumière un peu forte et il a fallu que je jongle avec la balance des blancs.

Le cadrage n’a pas été idéal non plus; je débute dans le domaine et j’ai eu du mal à placer les caméras correctement. Heureusement, en shootant en 4K m’a laissé de la marge.

Pour le son, j’avais étrenné ma paire de micros Røde Wireless Go II avec des micros-cravates. Le résultat a été utilisable, mais pas à la hauteur de mes espérances. Je pense que j’ai dû rater un réglage ou deux, principalement parce que je ne maîtrise pas encore le bazar.

Reste que l’interview en lui-même était franchement intéressant. Et, pour un premier essai, ce n’est déjà pas trop mal. Vous pouvez désormais la visionner sur YouTube et sur Peertube.

EDIT: comme je suis une turboquiche, la version que j’avais mise en ligne n’était pas à jour. Bon, rien de tragique, mais tous les plans de coupe qui montraient le bar étaient manquants.

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, août 2023Radio-Erdorin, septembre 2023

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon et sur KissKissBankBank pour des soutiens sur la longue durée.

6 réflexions au sujet de “Radio-Erdorin: interview d’Élise Zürcher, La Citadelle”

  1. Bon il faut un début à tout. Le seul problème relevé par quelqu’un d’autre, ce n’est pas le changement d’axe en fait, mais le mauvais choix de positionnement du troisième champ qui se retrouve en contre jour. Ce contre jour casse l’ambiance lumineuse jusque là très cohérente. Il aurait fallu la garder du même coté des personnages mais orienté sur toi, pas exemple, en plan plus ou moins large….et se permettre des plans de coupe sur des silences ou extraits musicaux sur le décor proprement dit. Sur les deux autres axes, rien à dire, ça appuie bien le propos.
    On chipote, on chipote car il ne faut pas oublier que c’est une première d’une très bonne tenue et j’aimerai bien en voir beaucoup en faire autant pour un premier jet.

    Répondre
  2. Les albums, un truc de vieux ?
    Heureusement qu’elle précise ensuite que c’est à partir de trente ans ! 😉

    J’ai pas de commentaire à faire sur l’aspect technique puisque comme d’hab’ j’ai écouté sans regarder ; par contre, ç’aurait été sympa de nous faire faire un petit tour vidéo des lieux (et là, j’aurais regardé). Oui, je sais que ce n’était pas le sujet.

    Ceci étant dit, c’était plus intéressant que ce à quoi je m’attendais (ne connaissant ni les lieux, ni la dame). À quand la prochaine interview ?

    Répondre
    • Bon, je viens de me rendre compte que je n’ai pas mis en ligne le bon fichier. La dernière version avait plein de plan de coupe avec des images du bar. Grmbl.

      Répondre
  3. Merci pour cette super interview ! Même si on connait le lieu, c’est intéressant d’écouter Elise raconter son histoire.
    Du coup, s’il y a des petits problèmes techniques, ça ne se remarque pas (a mon avis).

    Répondre
    • Bienvenue et merci pour le commentaire! Je suis content que le sujet intéresse du monde, parce que je suis aussi un gou grou fan de ce lieu.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.