A-Z

Pour l’intro de cette chronique, je pourrais vous faire une blagounette genre « ici, on parle de metal progressif de A à Z ». Mouais. En vrai, je vous parle ici de A-Z, un nouveau projet fateswarningien, puisqu’il implique Ray Alder (le A) et Mark Zonder (le Z).

Ray Alder, c’est l’actuel chanteur de Fates Warning; Mark Zonder, lui, a été le batteur du groupe au moment de son tournant metal progressif (je simplifie, hein), entre 1990 et 2005. Ça fait donc plus de quinze ans qu’on n’a pas retrouvé les deux sur un album, jusqu’à ce A-Z.

A-Z compte onze pistes d’une longueur entre quatre et six minutes, pour une durée totale de cinquante et une minutes. Rien de révolutionnaire.

Musicalement… aussi. Un peu. Disons que A-Z sonne beaucoup comme un album de Fates Warning. Pas forcément un des meilleurs albums de Fates Warning non plus; probablement un cran au-dessus de Long Day Good Night, mais pas beaucoup.

Il y a dans cet album un mix entre des compositions hard-rock, metal et prog-metal. Ce n’est d’ailleurs jamais très clair quoi est quoi, mais ce n’est pas très grave. Il y a même une piste comme « The Machine Gunner » qui sonne comme un pastiche d’Iron Maiden.

Globalement, A-Z est un album tout ce qu’il y a de plus correct, mais il y a deux choses qui me dérangent: un monogramme qui ressemble un peu trop à une croix gammée (mais je veux croire que c’est un malheureux hasard) et un manque d’originalité.

Entendons-nous bien, le « manque d’originalité » est surtout dû au fait que A-Z ressemble beaucoup à du Fates Warning. Pas complètement non plus, mais je soupçonne qu’un auditeur distrait s’y laisserait prendre.

Disons aussi que j’attendais un peu plus de Mark Zonder, dont la « patte » à la batterie avait donné aux albums de l’époque une sonorité particulière.

Au final, « j’attendais un peu plus » est un bon résumé de mon impression générale de ce projet A-Z. C’est bien, mais c’est juste bien – et, venant des pointures qui composent le projet, c’est un peu décevant.

Bonus: la vidéo de « Trial by Fire »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :