Radio-Erdorin: le bilan 2022

Cet article est le numéro 76 d'une série de 93 intitulée Radio-Erdorin

Comme disait un certain Mal, ça ne s’est pas trop mal passé. « Ça », c’était le livestream de Radio-Erdorin que j’ai organisé hier, dimanche, pour parler du bilan 2022 de la chaîne.

Les livestreams et moi, c’est compliqué. J’aime bien l’idée, mais d’une part, ce n’est pas trivial à mettre en place – surtout quand on est un chouïa perfectionniste – et, d’autre part, faut trouver un sujet qui s’adapte bien au format. Ce qui n’est pas toujours évident avec une chaîne comme Radio-Erdorin (j’avais un temps envisagé d’en faire sur World of Tanks, sous-titré « tonton Alias joue très mal »).

Donc, Radio-Erdorin, en 2022.

D’abord, ce sont des vidéos. En une année, un total de trente-six vidéos: douze épisodes « ordinaires », onze abrégés, cinq live, un hors-série et sept « shorts » (dont un raté).

Et puis ce sont des abonnés, avec une surprise: alors que je chouinais, fin 2021, pour arriver à 200, j’ai presque doublé ce chiffre à la fin 2022. Là, j’en suis à 380 fin janvier.

La raison, c’est le « pic de mi-octobre ». Pour des raisons qui m’échappent encore, l’épisode de septembre, pourtant sorti très en retard, a connu une affluence record: plus de 1 100 vues en deux mois et demi (là où un épisode ordinaire obtenait auparavant 200-250 vues environ) et pas moins de cinquante abonnés supplémentaires.

Et si la tendance est quelque peu retombée par la suite, les épisodes suivants étaient aussi sur un score de 400-500 vues – le double de précédemment, donc.

J’ai oublié de mentionner ça pendant le livestream, mais je rajoute ici un petit sur Peertube. La fréquentation n’est pas fifolle, entre 12 et 15 vues par vidéo, mais ça fonctionne plutôt bien et ça me fait un « backup » en cas de ContentID pénible.

À ce sujet, j’ai toujours autant de réclamations, mais ça doit faire maintenant un an que je n’en pas eu qui est resté après contestation. C’est pénible, mais pas vraiment pénalisant non plus (sauf quand ça me bloque la vidéo à la publication pendant quarante-huit heures).

Cette année a vu pas mal de changements au niveau matos: le Sony ZV-1 a remplacé le Canon M50, avec une nettement meilleure qualité d’image, mais un gros problème de connexion, avec un logiciel moins performant et qui, depuis une mise à jour de l’OS, ne fonctionne carrément plus.

L’autre changement, qui peut partiellement expliquer le coup de boost des stats, c’est une amélioration de l’optimisation des titres et des tags. Il y a sans doute encore beaucoup à faire sur ce point.

Et du coup, en 2023, quid?

Ben, globalement: pareil. Je vais continuer avec les épisodes ordinaires et les lives – même si les stats de ces derniers sont souvent un peu déprimantes. Par contre, je vais arrêter les « en bref », qui me demandent somme toute beaucoup de boulot, à un moment pas idéal, et pour des résultats assez médiocres.

En remplacement, je vais continuer avec les « shorts », des formats courts (moins d’une minute) au format vertical, en reprenant quelques des chroniques du mois. C’est assez facile à faire et, surtout, je n’ai pas besoin de les faire tout de suite après l’épisode.

Je vais aussi me lancer dans les interviews. C’était un format demandé il y a quelques temps, sur lequel je suis un peu réticent pour la principale raison que je n’en ai jamais fait, mais j’ai quelques pistes pour 2023.

Je songe également à relancer une campagne de promo, mais là aussi, c’est quelque chose que je n’aime pas trop. Je pense cependant qu’il va falloir que je me force un peu.

Et d’ailleurs, dans cette catégorie, j’aimerais bien revoir les vignettes des vidéos. Je ne suis pas très satisfait des actuelles, mais je ne sais pas trop comment changer ça. Je soupçonne que certain(e)s graphistes ne vont pas tarder à recevoir un message sur ce point.

J’ai enfin l’idée de retravailler un peu les horaires de publication, en mettant la vidéo en ligne la veille de l’article de blog, autour de 18 h. Ça pourrait peut-être encourager des gens à s’abonner, pour avoir la primeur.

En conclusion, merci à la foule en délire (huit personnes) qui a suivi le livestream et, surtout, merci à vous tous qui me suivez – ici, sur YouTube ou ailleurs.

Si vous voulez voir, ou revoir la vidéo, elle est sur YouTube et sur Peertube.

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, décembre 2022Radio-Erdorin, janvier 2023

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon et sur KissKissBankBank pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.