Oh Hiroshima: Myriad

Lors du concert d’il y a dix jours, j’ai découvert Oh Hiroshima et acheté leur dernier album, Myriad, dans la foulée (avec un t-shirt, tant qu’à faire). Leur musique est-elle aussi impressionnante en album qu’en concert? Curieusement, oui.

Oh Hiroshima est un quatuor suédois, actif depuis près de quinze ans, qui propose une musique, entre post-rock et post-metal. Du post-rock, il garde les longs passages instrumentaux avec une densité de textures impressionnante; du post-metal, des vocaux en voix claire.

Myriad est le quatrième album du groupe. Il est plutôt court – moins de quarante minutes et compte sept pistes, entre quatre et sept minutes.

En fait, comme je l’avais noté pendant le concert, les compositions ont souvent l’air plus longues qu’elles ne le sont. Elles sont surtout incroyablement denses, avec un côté symphonique, et reposant sur une structure surtout instrumentale. Il y a du chant, certes, mais pas beaucoup.

Comme je ne connaissais pas vraiment la musique de Oh Hiroshima, Myriad est ici pour moi l’occasion de l’écouter « à tête reposée » – façon de parler: elle bouge quand même beaucoup pendant l’écoute.

Cela dit, on n’est pas dans un registre de post-metal qui tabasse, non plus: les compositions sont le plus souvent mid-tempo, avec quelques accélérations ou montées en puissance. Elles ont cependant un côté sombre et implacable dans leur ambiance.

Sans être révolutionnaire, le style de Oh Hiroshima apporte un peu d’air frais dans le post-rock et je trouve cet album très réussi. Des pistes comme « Veil of Certainty », « All Things Pass » ou « Humane », entre autres, sont éminemment recommandables.

Si vous ne connaissez pas encore ce groupe, je vous conseille de jeter une oreille sur Myriad, disponible notamment sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Humane »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

1 réflexion au sujet de « Oh Hiroshima: Myriad »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :