Daxma: Unmarked Boxes

Ceux qui lisent ces chroniques savent que le post-rock et moi, c’est compliqué: j’aime bien le genre, mais je trouve qu’il tend à tourner en rond. Du coup, quand je tombe sur un album qui sort un peu de l’ordinaire, comme Unmarked Boxes de Daxma, je m’arrête un instant.

Daxma – prononcez « Doc-ma », du nom d’un temple funéraire zoroastrien – est une formation américaine, originaire d’Oakland, en Californie. Active depuis 2014, elle propose une musique, principalement instrumentale, entre post-rock et doom, avec des pointes de post-metal.

Unmarked Boxes est le deuxième album du groupe, sorti à la fin de l’année passée. Il fait un poil moins d’une heure pour six pistes; deux d’entre elles font entre quatre et cinq minutes, les quatre autres atteignent ou dépassent les dix minutes.

Daxma propose un post-rock qui sort quelque peu de l’ordinaire. Oh, pas turbo-original à fond les manettes, mais il possède pas mal de petites touches que je trouve appréciables. Déjà, la présence de chant sur certaines pistes, à commencer par « The Cloud Parted », première de l’album, sur laquelle on devine des hurlements sous le chant clair.

De plus, comme mentionné, c’est un groupe qui, sur cet album en tout cas, semble apprécier la forme longue, avec plusieurs pistes entre dix et quinze minutes. Et, non seulement ils l’apprécient, mais ils la maîtrisent plutôt bien: ces longues compositions sont remarquablement construites et interprétées.

De façon générale, le rythme de ce Unmarked Boxes est plus proche du doom. S’il y a quelques accélérations, on est plutôt dans un rythme lent, traversé par une tension sous-jacente. Il y a également quelques sonorités qui rappellent des cuivres (par exemple sur « Anything You Lose ») et qui ajoutent à cette impression de pesanteur.

Découvert par une chronique de Angry Metal Guy, Daxma propose avec Unmarked Boxes un album envoûtant, sombre et tendu, aux frontières du doom et du post-rock. Une vraie réussite à découvrir sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Hiraeth » (enfin, un extrait, vu que le morceau originel dure plus de treize minutes)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

1 réflexion au sujet de « Daxma: Unmarked Boxes »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :