La méthode Raowl

Il y a quelques temps, je vous avais parlé de Raowl, bande dessinée de Tebo narrant les aventures de l’éponyme. Dans La méthode Raowl, le célèbre pourfendeur de dragons et sauveteur de princesses vient nous expliquer les bonnes manières.

Enfin, ses bonnes manières. Ça implique souvent des masses d’arme.

Le format est quelque peu différent du premier tome (j’ai appris récemment qu’il y en avait un deuxième, mais je ne l’ai pas encore lu): ici, ce sont des saynètes courtes, en une ou deux pages, sur le thème « Comment [activité plus ou moins débile] ».

Le ton est aussi un peu différent. Si on retrouve aisément le style pelleteuse-garou de Raowl dans ses interactions hyperboliques et traumatiques avec son voisinage immédiat, on est plus dans de l’humour « jeunesse », orienté écoliers.

On y parle volontiers cartables, épinards (et autres légumes) et parents qui grondent. Il y a également un accent assez net sur les choses dégoutantes – en d’autres termes, de l’humour pipi-caca.

Un des thèmes récurrents est de faire des bisous aux princesses, mais ces dernières sont souvent beaucoup moins potiches qu’elles n’en ont l’air. D’ailleurs, il y a également des conseils aux princesses qui ne veulent pas de bisous.

La méthode Raowl est donc plus enfantin, mais ça reste pas moins très drôle. Il y a pas mal de gags qui rappelleront sans doute des souvenirs aux rôlistes – voire qui leur donneront des idées (je pense notamment à la galerie d’objets magiques).

Je ne conseillerais donc pas forcément ce tome-ci avec autant d’enthousiaste que le premier, « La Belle et l’Affreux », mais il mérite quand même le coup d’œil, surtout si vous avez une progéniture dans la classe d’âge.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :