The Algorithm: Data Renaissance

Le mois passé, l’ambiance était plutôt black, mais juillet semble être placé sous le signe des néons cyberpunks, comme le prouve le nouvel album de The Algorithm, Data Renaissance.

The Algorithm, c’est le musicien français Rémi Gallego et, pour son cinquième album, il replonge dans un univers musical synthwave, inspiré par l’informatique et le metal. L’album inclut même des sons de claviers – la version AZERTY, donc (ou QWERTZ pour les Suisses).

Data Renaissance compte dix pistes et dure trente-neuf minutes. Autant dire que les titres sont du genre direct: rien qui dépasse les cinq minutes.

Si, par le passé, The Algorithm aimait bien jouer sur un côté prog – je l’ai découvert en première partie de Haken et Plini, en concert à Aarau – cet album est nettement plus carré: pas de fioritures, pas de détours, pas d’epic à rallonge.

C’est plutôt bien ainsi. Data Renaissance assume son côté synthwave pour baston cyberpunk, avec un mélange de sonorités électroniques et de rythmique façon bombardement orbital. C’est plutôt agressif, rentre-dedans et redoutablement efficace; un « plan flèche rouge » musical.

Des titres comme « Segmentation Fault », « Decompilation », « Readonly » ou « Inline Assembly » sont typiques de cette approche. Mais Data Renaissance joue aussi remarquablement sur la fibre électro, avec des titres comme « Cyrptographic Memory », « Multithreading » ou le morceau-titre.

Je vous accorde volontiers que The Algorithm ne va pas révolutionner la synthwave. Mais sur Data Renaissance, il semble tracer un chemin qui lui est propre: toujours inspiré par les musiques électroniques des années huitante, mais aussi par l’esthétique cyberpunk.

Du coup, Data Renaissance est un album franchement réussi, que je ne peux que recommander aux amateurs du genre. Il est disponible, entre autres plateformes, sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Multithreading »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

1 réflexion au sujet de « The Algorithm: Data Renaissance »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :