Projets d’écriture : petit point (mort)

La mise en abyme du jour: parler des projets d’écriture qui n’avancent pas pour pallier à un manque de sujet pour le blog. Vis ma vie d’auteur maudit.

Alors, oui, j’ai une blinde de projets d’écriture en cours qui n’avancent pas ou peu. Surtout pas, en fait. Je blâmerais bien les suspects habituels – World of Tanks, le boulot, World of Tanks, une perte de motivation, World of Tanks et, euh… World of Tanks – mais bon, ça ne change pas le problème.

À commencer par Erdorin:2300, la nouvelle mouture de Tigres Volants. C’est un peu le projet qui a le plus avancé ces derniers mois, ce qui ne veut pas dire grand-chose vu qu’il est à l’arrêt depuis juin 2021.

Une des raisons, c’est qu’il faudrait que je me pose à un moment avec l’ami Antoine et qu’on fasse sérieusement un truc sur les mécaniques de jeu, à commencer par le Love. Mais je soupçonne qu’il y aurait beaucoup de choses à revoir.

Dans l’intervalle, je pourrais bosser sur la refonte de la présentation de l’univers, mais je pense que je devrais repartir sur le texte original et commencer à modifier des trucs. C’est un peu comme ça que j’avais fait avec TV3 (et avec TV lite).

Il y a ensuite Erdorin, Chroniques de l’Arbre-Monde. Là, c’est un peu plus compliqué. Techniquement, je sais où je vais; le déroulement et la conclusion sont à peu près actés. C’est juste que je me suis arrêté à un moment qui fait honnêtement un peu “ventre mou” dans l’histoire (voire bas-ventre mou; blague eyldarin).

Je me dis qu’il faudrait que je remanie les parties du bouquin et insérer un gros segment qui se passe avant l’Exil, mais je ne suis pas certain que ce soit le meilleur endroit. Il y a une question d’unité de lieu (discutable, mais baste) que je n’ai pas envie de casser.

Le sixième livre – la fin du tome 2 – devrait se dérouler sur Ardanya et le tome 3 sur (et autour) d’Olympus, mais là encore, le découpage me paraît un peu casse-gueule. Je soupçonne qu’il va falloir que je me lance un jour et YOLO.

Pour ce qui est de Progressions, je n’ai pas vraiment d’idées pour avancer. Là encore, j’ai une assez bonne idée d’où je veux aller, mais je ne sais pas encore comment y arriver. Et, honnêtement, si c’est un projet qui m’amuse, il est loin d’être dans mes priorités.

Enfin, il y a Freaks’ Squeele, le jeu d’aventures. Là, la situation est soudainement devenue, sinon compliquée, du moins floue. Avec le départ du Studio 619 d’Ankama, il y a comme un gros flottement sur la suite de la gamme. On a des bouts de trucs, prévus pour des futurs suppléments et qu’on va sans doute publier sur le site (pour le moment en carafe, mais ça va revenir bientôt), mais il va falloir voir ce qu’on fait des autres projets.

Alors oui, ces multiples hiatus sont en grande partie dus à un manque de motivation. Il y a aussi le fait que, quand je rentre le soir après le boulot, je n’ai pas toujours envie de me prendre la tête avec des gros projets. En plus des autres gros projets qui m’occupent (Radio-Erdorin, les photos, etc.).

De plus, j’ai souvent des plages horaires assez courtes pour vraiment me lancer dedans. Et une grande partie du temps “libre” que j’avais, par exemple dans les transports en commun, s’est quelque peu volatilisé ces deux-trois dernières années.

Voila donc où j’en suis; je conclurais bien d’un sic transit gloria mundi, mais en vrai, ce sont encore des projets qui m’intéressent et sur lesquels j’ai envie d’avancer. Reste à savoir comment. Et quand.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

6 réflexions au sujet de “Projets d’écriture : petit point (mort)”

  1. Étoile de soutien, je ne comprends que trop bien.
    Ya un Mininous qui bouscule passablement la vie de mon côté, plus le boulot, je n’arrive même plus à bloguer (par contre je trouve du temps pour Slay the Spire, je comprends pas…)

    Répondre
  2. Je ne connais pas la recette de motivation, sauf à commencer par ce qui te fais le plus envie, poser ton cul devant le clavier et yolo roue-libre pour voir ce qui va se passer et quand va commencer la première prise de tête ?
    Ha, oui, et avec une bière fraiche, pour le mode yolo, c’est mieux.
    Ha oui, et te rappeler, et si besoin, pour te motiver, je peux te le rappeler très fort et bruyamment en rameutant tout le monde, que tu as des TAS de gens qui adorent ce que tu fais.

    Répondre
  3. J’ai eu un truc similaire sur mon blog. En fin de compte le problème pour moi et que les billets étaient trop ambitieux et la solution était de réaliser qu’un billet peut être court et sans rapport – le thème de mon blog s’y prête mieux, c’est sur.

    Répondre
      • Mais n’est ce pas le même problème fondamental, des grosses choses à écrire qui ne s’appuyant pas (plus?) sur des petits textes?

        Répondre
        • Pas certain de répondre à la question, mais disons que si j’arrive à trouver 30-40 minutes pour poser 300 mots sur un sujet donné, j’ai plus de mal à passer 1-2 heures à en écrire 1 000 dans un contexte plus large et suivi.

          Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :