Incredibles 2

Incredibles 2

Pour la séance rattrapage DVD de cette fin d’année, c’est Incredibles 2 que nous avons choisi. Enfin, le plus difficile a été de trouver un lecteur DVD opérationnel. Bienvenue en 2018! Si cette suite est sortis pas moins de quatorze ans après l’original, elle se situe dans la continuité immédiate du premier.

Ant-Man and the Wasp

Ant-Man and the Wasp

Le premier film Ant-Man avait été une plaisante surprise et c’est l’esprit plutôt positif que nous sommes allés voir sa suite, Ant-Man and the Wasp. On y retrouve Scott Lang, le “héros” du premier film, Hope van Dyne, dans le rôle de la Guêpe, Hank Pym le savant misanthrope et détestable, ainsi que les “trois wombats”, le trio de potes encombrants.

Deadpool 2

Deadpool 2

Le mercenaire à grande gueule, le super-héros à la réputation la plus moisie de l’univers Marvel, le seul, l’unique Deadpool est de retour pour un film qui, fort originalement, a été baptisé Deadpool 2! Soutenu par une campagne médiatique particulièrement décalée, la question principale que soulève ce nouvel opus est, principalement, sera-t-il au niveau du premier?

Solo (A Star Wars Story)

Solo: A Star Wars Story

Les soirées ciné en début de semaine, ce n’est plus trop dans nos habitudes, mais ma dame avait “un plan” pour aller voir Solo, le dernier film en date de l’univers Star Wars. En fait de plan, il s’agissait d’aller faire la claque pour des amis de l’académie locale d’escrime au sabre laser. Heureusement qu’on est venus, d’ailleurs, parce que la salle était un peu vide.

Ready Player One

En 2045, le monde de Ready Player One n’est pas très riant, c’est pourquoi la plupart des gens, lui préfèrent la réalité virtuelle proposée par OASIS. Son fondateur, James Halliday, est mort cinq ans auparavant et a laissé en héritage une course au trésor qui donnera au vainqueur les clés de cet univers virtuel.

Santa & Cie

Santa & Cie

À quatre jours de Noël, catastrophe: tous les lutins du Père Noël tombent malade et Santa Claus doit sauter dans son traîneau et faire un “rapide aller-retour” sur Terre pour en ramener 92 000 tubes de vitamine C. Ainsi commence Santa & Cie, le film de Noël d’Alain Chabat.

Valerian and the City of a Thousand Planets

Valerian and the City of a Thousand Planets

Je préfère vous prévenir tout de suite: mon avis sur Valerian and the City of a Thousand Planets, le film de Luc Besson tiré des aventures de Valérian et Laureline, est mitigé. Par “mitigé”, j’entends qu’il y a du bon et du moins bon et que, souvent, même dans le très bon, il y a du mauvais, et réciproquement. Ce “mitigé” n’est donc pas un euphémisme pour “toupourri”. Mais ça a failli.

Le Grand méchant renard

Le Grand méchant renard

Histoire de fêter dignement le 14 juillet, je vais vous parler d’un truc français. J’ai souvent tendance à dire que “à la française” est un synonyme de “en moins bon”. Il y a des exceptions, mais, comme je me souviens de quelques abominations des années 1980, les films d’animation figuraient encore en bonne place dans cette catégorie. Mais, là encore, les choses changent et Le Grand méchant renard est une bonne surprise.