Oscil: First Step on My Moon

C’est via un contact de la chanteuse Ingrid Denis que j’ai découvert le groupe parisien Oscil et son premier album, First Step on My Moon. Du coup, je suis – de nouveau – un peu emprunté pour chroniquer cet album, qui entre dans la catégorie « cool mais je n’accroche pas ».

Oscil est un groupe qui est actif depuis peu et qui propose un « rock progressif alternatif ». Ce qui signifie qu’ils jouent un rock progressif teinté d’alternatif – à moins que ce ne soit le contraire. Et, comme mentionné en intro, c’est un groupe a voix féminine.

Premier « vrai » album du groupe, First Step on My Moon compte huit pistes et dure environ quarante-huit minutes. Les compositions sont donc plutôt longues, autour de six-sept minutes en général.

Oui, je sais: encore un album « c’est pas toi, c’est moi ». C’est frustrant, doublement puisque c’est un album que j’ai pris à la demande des musiciens. Je dirais bien « c’est le jeu, ma pauvre Lucette », mais c’est embêtant quand même. Surtout, genre, trois fois en deux semaines.

Parce qu’Oscil ne manque pas d’atouts: des musiciens carrés, une musique variée et qui ne manque pas d’inspiration prog (« The Pact », « The Heart of a Woman », le morceau-titre ou « Enter the Haze » et ses accents floydiens). La production est aux petits oignons et la pochette somptueuse.

Bon, j’avoue que j’ai toujours un problème avec les voix féminines dans le prog, problème que je ne m’explique pas. Pourtant, dans le metal, ça passe très bien.

Musicalement, First Step on My Moon me semble quand même plus proche du rock alternatif que du rock progressif. On va dire que c’est, en gros, du 60/40, mais c’est rarement tout l’un ou tout l’autre. Le mélange est plutôt harmonieux.

Je vais encore devoir conclure sur un « le mieux est d’aller écouter pour décider par vous-mêmes ». First Step of My Moon est un album qui ne manque pas de qualités et qui, fondamentalement, n’a que le défaut de ne pas me plaire. Oscil mérite mieux qu’un vieux ronchon dans mon genre, alors allez lui consacrer une écoute sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « A Shropshire Lad »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

6 réflexions au sujet de “Oscil: First Step on My Moon”

  1. Pas ma came, et moi je n’ai pas de problème avec les chanteuses dans le prog, mais j’ai des problèmes avec son absence de voix par contre.
    C’est très rock alternatif, pas très prog à mon goût, surtout la batterie, mais j’aime bien la pochette.

    Répondre
  2. Depuis le temps tu devrais savoir que je suis très chiant avec la voix. Je ne lui trouve pas de caractère. Je ne demande pas à ce que ce soit Maria Callas, mais quelle sorte un peu du lot. On ne se refait pas.

    Répondre
    • “Manque de caractère”, OK, je peux comprendre. Ce n’est pas la même chose que “n’a pas de voix”, il me semble.

      Répondre
  3. Pas de bol Steph, je rejoins presque la position de JC car après écoute de l’album, je trouve que la voix ne sonne pas du tout avec ce genre de musique. Il y a un manque certain de positionnement et surtout d’expérience. Bref, j’accroche pas……

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :