« L’Occultisme nazi », de Stéphane François

Il y a toujours quelque chose d’un peu gênant à aller commander dans sa librairie préférée un ouvrage comme L’Occultisme nazi, de Stéphane François. Surtout quand il s’agit d’une librairie anarchiste…

Mais c’est pour la bonne cause. Parce que voyez-vous, c’est un sujet qui génère un certain nombre de fantasmes, notamment chez les geeks – et notamment chez moi, d’ailleurs. Et que le but de l’histoire, c’est aussi de démonter les mythes.

Ah oui, parce que « l’occultisme nazi », c’est en grande partie un mythe. Un mythe dont on doit la propagation à un bouquin bien connu en ces pages: Le Matin des Magiciens, de Jacques Bergier et Louis Pauwels.

L’Occultisme nazi est un bouquin publié par le CNRS; ce n’est donc pas exactement des idées balancées à la YOLO, mais un vrai travail universitaire, avec une palanquée de notes et de références. C’est (ironiquement) le blog de Hugin & Munin qui m’en a suggéré la lecture.

Stéphane François, qui est un historien des idées spécialisé dans les droites extrêmes, revient donc sur ce mythe en expliquant d’où il vient et comment il est devenu prépondérant, notamment en France.

L’Occultisme nazi est un ouvrage en deux parties: une collection de quatre articles traitant du sujet de base, à savoir l’occultisme et l’ésotérisme chez les nazis, et d’une galerie de six portraits d’auteurs ayant allègrement pioché dans ce terreau.

S’il y a effectivement des éléments ésotériques et un intérêt pour l’occultisme parmi les dignitaires nazis, intérêt qui remonte aux racines völkisch du mouvement, il est très minoritaire et souvent tourné en ridicule.

C’est en fait la publication du Matin des Magiciens, en 1960, qui lance la thèse du parti nazi comme société secrète ésotérique. Et cette thèse va avoir un retentissement tel qu’elle va lancer tout un courant littéraire, celui de « l’histoire secrète », caractérisé notamment par les ouvrages de la collection L’Aventure mystérieuse.

Stéphane François montre comment des auteurs très à droite se sont servis de cette collection pour propager des idées racistes, sous couverte d’histoire et d’archéologie. Et, avec le temps (et le succès de ces bouquins, dans les années 1970-1980), cette thèse de l’occultisme nazi s’est propagée dans la fiction.

J’avoue, ce sont des thèmes avec lesquels j’ai également joué. Et, quelque part, les voir apparaître dans la fiction est un moindre mal. Le problème, c’est quand fiction et réalité se confondent. Oui, The Nazi Occult, c’est un peu aussi de toi que je cause!

L’Occultisme nazi n’est pas forcément un ouvrage que je recommanderais à tout le monde. D’abord, parce que c’est un ouvrage académique et, par conséquent, un peu aride. Ensuite, parce qu’il montre un catalogue d’idées sanieuses qui, au bout d’un moment, donnent la nausée.

Cependant si, comme moi, vous vous intéressez à ces cheminements qui relient fiction, mythe et réalité, c’est un ouvrage qui a beaucoup à offrir. Et si ça peut permettre d’ajouter un peu de réalité historique dans vos aventures de jeu de rôle pulp, c’est un chouette bonus.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

5 réflexions au sujet de “« L’Occultisme nazi », de Stéphane François”

        • Ben, justement, non. Ce que ce livre explique, c’est que les chimères occultistes n’étaient le fait que d’une poignée d’illuminés, mais que c’est devenu une sorte de stéréotype, repris en masse par la pop-culture (Indiana Jones, mais pas que) – et par les (néo-)nazis eux-mêmes.

          Répondre
  1. Premier paragraphe, énorme crise de rire. Je me suis mis “Tåget” de Black Magic SS pour coller à l’ambiance du reste. Et sinon, merci de m’avoir fait découvrir cet universitaire, son blog m’a l’air passionnant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :