Grima: Frostbitten

Choper des engelures en pleine vague de chaleur majeure, c’est bien mon genre, tiens! Dans le cas présent, je veux bien entendu parler de Frostbitten, le nouvel album des jumeaux sibériens de Grima.

Grima est donc une formation russe de black-metal atmosphérique qui, en trois ans et autant d’albums (Will of the Primordial et Rotten Garden), s’est hissée parmi les tous meilleurs groupes du genre.

Frostbitten, qui est leur cinquième opus, compte sept pistes, dont trois de plus de sept minutes et deux quasi-epics de près de dix minutes. Au total, l’album dure un peu plus de quarante-huit minutes.

Rotten Garden avait donné un coup de boost à la mélodie, sur celui-ci, j’ai l’impression que Grima a également poussé les curseurs du prog. Oh, pas beaucoup, mais il y a des passages qui rappellent Pink Floyd (le final de « Gloomy Heart of the Coldest Land »).

J’ai aussi l’impression que cet album est un peu plus lumineux que le précédent. Bon, ça reste du black-metal atmosphérique, avec tout ce que ça implique en matière de growls, de hurlements et de grosses guitares qui poncent.

Les amateurs d’instrumentations bizarres pourront regretter que l’accordéon, emblématique du groupe sur les précédents albums, ne soit ici limité qu’à quelques rares passages. Par contre, il y a quelques voix claire (« Into the Twilight »), ce qui est plutôt surprenant.

Reste que, musicalement, Frostbitten est très impressionnant. Grima pose un mix remarquablement équilibré entre brutalité, atmosphère et mélodie. Et aussi complexité, d’ailleurs. Le format de l’album le montre, le duo a un goût pour la forme longue et y excelle.

Les deux précédents albums de Grima étaient déjà très bons, mais ce Frostbitten n’est rien de moins qu’un des meilleurs albums de 2022. Les jumeaux sibériens ont encore monté d’un palier dans l’excellence et, si vous supportez le black-metal atmosphérique, je ne peux que vous en conseiller l’écoute. Il est disponible sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Giant’s Eternal Sleep »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

3 réflexions au sujet de “Grima: Frostbitten”

  1. Oui une grosse claque ! Je pense également le chroniquer. C’est très mélodique pour un album 100% growl vomito avec en plus pas mal d’accents folks. Je l’ai vu dans tes achats Bandcamp (je t’espionne en fait) et je l’ai acheté illico.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :