Ef: We Salute You, and You, and You

Je vous avais déjà parlé de Ef, groupe suédois qui vient de sortir son nouvel album We Salute You, and You, and You. Mais si, ne faites pas genre « j’ai oublié », c’était avec Mourning Golden Morning en, euh… 2010.

Ah ouais, quand même. J’ai raté un album et deux EP depuis.

Bref, Ef est une formation fondée à Göteborg il y a une vingtaine d’année. Si la ville suédoise est connue pour sa scène mélodeath, Ef évolue entre post-rock et rock progressif, avec orchestrations et alternance de parties instrumentales et chantées.

Avec sept pistes et trois quarts d’heure, We Salute You, and You, and You paraît plus long qui ne l’est réellement. les titres vont de deux à presque dix minutes, avec deux quasi-epics de plus de neuf minutes.

Lors de ma précédente chronique, j’avais dit qu’Ef ne révolutionnait pas le genre. Oui, déjà à l’époque. Aujourd’hui, je serais paradoxalement plus nuancé.

Certes leur musique rappelle celle d’autres formations, comme Mono ou Sigur Rós. Mais le mélange de sonorités acoustiques, électriques et électroniques, entre post-rock prog et orchestral, apporte une vraie personnalité à ce We Salute You, and You, and You.

Après, on ne peut pas dire que ce soit un album particulièrement excité. Les compositions sont le plus souvent lentes et contemplatives, parfois mid-tempo. Ça donne plus dans l’atmosphérique que dans l’énergique.

Mais pour les gens sensibles à ce genre d’ambiance, Ef propose, avec We Salute You, and You, and You, un album envoûtant. Vous pouvez le retrouver sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Moments of Momentum »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

1 réflexion au sujet de « Ef: We Salute You, and You, and You »

  1. Je l’avais déjà rangé dans un coin de ma tête celui-là, je vais l’écouter jusqu’au bout du coup.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :