2012, année rôlistique

Curieusement, il n’a pas fallu longtemps aux rôlistes (en l’occurrence, John “Dork Tower” Kovalic) pour constater que « 2012 » pouvait s’exprimer avec des dés. OK, techniquement, un peu toutes les années peuvent s’exprimer avec des dés, mais dans le cas présent, les dés à 20 et 12 faces sont sans doute parmi les plus emblématiques du hobby. En plus, c’est l’année du dragon (dans quelques semaines).

Dans mon cas, 2012 devrait être une année charnière pour Tigres Volants, puisque vous devriez avoir droit à deux suppléments, les deux derniers officiellement publiés. Oui, j’ai bien dit “deux”, mais je triche un peu: l’un des deux est en fait une compilation des trois volumes déjà publiés de la Bibliothèque tachyonique. Ça faisait un moment que je me promettais de le faire et, franchement, au vu du temps que ça m’a pris (genre, une petite journée), j’aurais déjà dû le faire il y a un an ou deux.

Le deuxième est bien sûr la “campagne lupanar” et je vous en ai déjà parlé en long, en large et dans plus de dimensions que l’homme est censé connaître. Disons seulement que je compte commencer sérieusement la mise en page ces prochains jours et, dans le même temps, travailler les illustrateurs au corps pour commencer à avoir des dessins.

J’aimerais également profiter de cette nouvelle année pour jouer un peu plus – et non, les parties de démonstration de Tigres Volants dans les conventions et autres salons ne comptent pas vraiment. J’aimerais essayer un peu d’autres trucs que mes jeux habituels, raison pour laquelle j’ai acheté quelques nouveautés récentes, comme le Comité pour l’exploration des mystères, un jeu narrativiste pour soiffards.

Mon problème est que j’ai quelques idées (le “jouer dans Eureka” et une autre idée dont je ne sais pas encore si je vais la traduire en écriture, en scénario de bédé et/ou en jeu), mais pas forcément le temps de les exploiter sous une forme ou une autre. J’aimerais aussi être autre chose que le MJ par défaut de mes joueurs habituels; ce n’est pas que ça me dérange outre mesure, mais ça m’use un peu aussi et, à force de ne pas être joueur de temps en temps, ça me fait perdre le contact avec ce côté du jeu de rôle, ce qui n’est jamais une bonne chose.

En parlant de conventions et de salons, la saison va commencer assez sec, avec plusieurs événements auxquels j’aimerais bien participer, comme Zone franche Bagneux (attention, site qui pique les yeux) le week-end du 12 février, puis le Festival international des jeux de Cannes le week-end suivant, suivi par la convention de La Horde (heureusement moins loin). Ajoutez à cela Ludesco à La Chaux-de-Fonds du 16 au 18 mars, Orc’idée à Lausanne le week-end du 1er avril (insérez ici blague sur les blagues) et la Fête du Jeu de Saxon, le 20 avril.

Du coup, je pense que je n’irai pas en Belgique pour les Anthinoises, malgré l’aimable invitation. Ce d’autant plus qu’Isa a déjà manifesté la ferme intention d’aller à la Japan Expo à Paris, début juillet (je vais d’ailleurs essayer de squatter le secteur jeux de la Comic Con, qui a lieu en même temps).

De même que je me souhaite que 2012 soit une année où ça joue ferme, je vous le souhaite également. Bonne année!

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

14 réflexions au sujet de “2012, année rôlistique”

  1. Bonne année du Dragon donc.

    Année du Dragon ? Ce serait pas un signe ça ? Du genre, année du Fantastique ? Année de sortie de Dungeons & Dragons 5 ? Ou bien au contraire, l’année du jeu de rôle ? 😉

    Répondre
  2. Bonne douzième année du 20 nat’!
    On devrait se voir à Bagneux, mais vous allez regretter de manquer Anthisnes, c’est la crème des festoches belges.
    Sinon, du Alias en BD, j’aimerais bien voir ce que ça donne. (Et puis c’est plus facile à lire que les suppléments de JdR 😉

    Répondre
    • Anthines, c’est vrai que ça a l’air super sympa, mais c’est la partie camping (la partie “super loin de tout et du reste”, en fait) qui m’attire moyen.

      Quant au Alias en bédé, ça fait à peu près dix ans que j’essaye – mollement – de m’y mettre avec Erdorin et d’autres projets spin-off de Tigres Volants, mais c’est pas facile d’avoir un projet soutenu.

      Répondre
  3. Hé bien voilà déjà un programme ludique déjà bien chargé !
    Moi j’ai commencé l’année en jouant en télconférence avec des amis à Castles & Crusades, qui reprend les règles de D&D et AD&D. Du pur old school donc et on s’est bien marré. Scénario très classique en plus: on est une bande de nains et un 1/2 orc, on entre dans l’auberge, on s’engueule avec l’aubergiste, on tape l’aubergiste, on sort, on rencontre la milice, on tape la milice. Le demi-orc qui nous accompagne meurt, on lui fait les poches, on prend notre 3e pote nain dans le coltard avec nous sur un poney et on se tire. Un bonne soirée de Donj !

    Répondre
  4. Bonne année alias,

    J’ai hate de voir ce que donnerons les illustrations de lupanar.

    Sinon, à quand tes oeuvre sous Kindle ? (moins gros à transporter dans les transports)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: