Top Gear France

Lorsqu’une version française de Top Gear, l’émission vroum-vroum-débile de la BBC dont je vous avais déjà parlé, a été annoncée, j’ai eu de gros doutes. Pour moi, l’expression “à la française” veut très souvent dire “en moins bien” et, du coup, j’appréhendais quelque peu ce que pouvait donner cette édition made in France.

Eh bien j’avoue qu’au terme de cette première – courte, sept épisodes et trois best-of – saison, je suis plutôt enthousiaste. Les producteurs ont eu la bonne idée de faire plus qu’une simple copie carbone de la série anglaise et, tout en reprenant le fond et de lui donner un ton particulier.

Certains diront “franchouillard”, ce qui n’est pas complètement faux. En même temps, on parle d’une émission qui est, à la base, un pastiche de beaufitude assumé; on reste donc dans le ton.

Le trio de présentateurs – Philippe Lellouche (acteur et journaliste), Bruce Jouanny (ancien pilote de course) et Le Tone (de son vrai nom Yann Larret-Menezo, journaliste et musicien) – forme une dynamique différente du trio britannique, toujours avec le côté rivalité et vannes moisies, mais plutôt réussies.

Côté défis, on trouve quelques jolies perles, souvent des classiques adaptés à la sauce française, comme la traversée de Paris en véhicules électriques ou la construction de véhicules amphibies. À la place de vieilles bagnoles anglaises dont les portières tombent toutes seules, on a droit à des “classiques” de la construction automobile française, tout aussi pouraves.

S’il fallait lui trouver des défauts, c’est du côté du rythme des émissions, qui manquent parfois de mordant. La partie “star dans une voiture peu coûteuse” est bien plus longue que dans sa version anglaise; ça fait un peu trop “tournée de promotion”. Ce qui n’empêche pas des bons moments, comme la séquence avec Yvan Le Bolloch et Bruno Solo.

L’autre défaut tient plus de la pratique de la chaîne RMC Découverte, qui a la sale habitude de diffuser quarante fois les mêmes épisodes. Je suppose qu’il faut rentabiliser, mais c’est un peu agaçant. La bonne nouvelle, c’est que si vous n’avez pas encore vu cette saison, c’est facile de se faire une séance de rattrapage.

Et, en attendant, bande-annonce! Profitez-en: c’est cadeau.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

6 réflexions au sujet de “Top Gear France”

  1. Eh, y’a pas de Stig ? (ou d’équivalent) Dommage… j’aurais voulu voir ce que ça donnait en “VF” ^^;

    Sinon, tu as suivi pour la VO ? Ils ont toujours pas annoncé une décision définitive mais c’est mal barré pour Top Gear…

    Répondre
  2. tiens, je n’avais pas laissé de commentaires ? Je m’étais tapé quelques épisodes de la saison 1, et un peu de la saison 2 qui a fini par m’achever. J’ai un problème avec le choix des animateurs, déjà, à part Bruce. Au moins l’humour anglais beauf me convenait, la franchouillardise parisienne moins. J’ai cette impression de voir une copie fauchée de l’original, même si sur quelques épisodes, il y a eu des moyens.
    Et puis sans doute ne suis-je pas assez fan de la version UK, finalement, et trop vieux pour cette vision de l’automobile, à force de vivre au coeur du métier.

    Répondre
    • J’ai aussi lâché l’affaire, plus pour des questions de logistique – je me mets beaucoup moins devant la télé – mais j’avoue que ça ne me manque pas vraiment.

      Répondre
  3. Bonjour, je suis très fan de tout ce qui tourne sur 4 et 2 roue et je ne supporte vraiment pas la version française de top gear on dirait une téléréalité version #les nul le film ,pluse de scène des jeux des présentateurs que de scène de vue des véhicules, bref dommage soutenons les produits made in France mais les émissions on peut pas les aider la

    Répondre
    • Hello et bienvenue sur le blog!

      J’avoue que j’ai arrêté Top Gear France après la deuxième saison. Bon, en fait, j’ai arrêté un peu toute la télé depuis plus de trois ans.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :