The Expanse, saison 6

Une Terre qui se meurt sous les frappes astéroïdales, une Mars déchirée par un putsch, l’Anneau et les colonies extrasolaires sous le contrôle de la Free Navy de Marco Inaros: on ne peut pas dire que cette sixième et (provisoirement?) dernière saison de The Expanse commence sous les meilleurs auspices.

Au centre, on retrouve l’équipage du Rocinante – avec un membre en moins, mais un autre en plus – toujours au cœur de l’action. Et de l’action, dans cette saison, il y en a. Beaucoup. Peut-être trop.

En fait, cette sixième saison est très courte: seulement six épisodes, soit à peu près la moitié d’une saison habituelle. Certes, le dernier épisode est un peu plus long que les autres, mais ça ne compense pas.

Parce que cette sixième étant annoncée comme la dernière, il a fallu que les scénaristes la remplisse jusqu’à la gueule pour qu’à peu près tout puisse se conclure de façon raisonnablement satisfaisante. Du coup, c’est très, très dense.

Vous aurez noté que j’utilise les termes « à peu près » et « raisonnablement »; soyons clair: si cette saison conclut l’arc narratif, il y a plein de portes encore ouvertes. À commencer par les quelques scènes ce qui se déroulent sur une des colonies extrasolaires, où des créatures bizarres peuvent rendre la vie et où des militaires font des choses pas claires avec la protomolécule. Pas besoin d’être grand clerc pour se douter qu’il y a un rapport.

D’un côté, on a donc une saison qui va à deux cents à l’heure, là où les précédentes avaient parfois tendance à prendre du temps. De l’autre, on a une série qui se termine. C’est un échange honorable; on a déjà vu des séries qui n’avaient pas la chance d’une conclusion.

Hormis ce point de format, The Expanse reste une des toutes meilleures séries de science-fiction. Son aspect hard-science (à quelques bémols près) et son côté crédible, avec une attention aux détails franchement bluffante, est soutenue par une intrigue intelligente et servie par des personnages solides.

Si, par malheur, on devait en rester là, The Expanse aura de toute manière mérité sa place dans le haut du panier. Si ce n’est pas encore fait, n’hésitez pas à lui consacrer quelques séances de binge-watching.

Bonus: la bande-annonce

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

5 réflexions au sujet de “The Expanse, saison 6”

  1. J’ai adoré The Expanse, j’ai bien aimé cette saison 6… mais je ne comprends pas ce qu’ils ont essayé de faire avec l’arc narratif de Laconia ?!?
    Quasi aucun lien avec le reste, ça semble juste être posé là pour laisser une porte ouverte pour une saison 7… qui n’est pas programmée ?!? Pourquoi ?

    Répondre
    • Je soupçonne qu’à l’origine, ça devait prendre de l’importance, mais comme le nombre d’épisode a été réduit, les showrunners ont décidé de le laisser comme teaser pour une éventuelle suite. Mais je suis d’accord que ça n’a à peu près aucun lien avec l’action principale.

      Répondre
  2. Il faudra que je finisse de regarder cette excellente série, peut-être sortiront-ils un coffret histoire de pouvoir tous les regarder d’un coup.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :