Quinze ans de blogage

J’ai failli passer à côté de la date, mais ce mois de janvier 2024 marque le quinzième anniversaire de ce blog. Ou, à tout le moins, de sa présente incarnation.

En vrai, ça fait plus de vingt ans que j’ai un blog – depuis 2002, pour être précis. Mais j’ai longtemps eu une régularité assez peu, euh… régulière. Quelque part, c’est avec mon passage sur WordPress, début 2009, que j’ai commencé à avoir une fréquence de publication quasi-quotidienne.

Après, si on regarde la masse totale des 4889 articles publiés depuis 2002, tous supports confondus, seuls 320 environ l’ont été avant 2009. Soit une moyenne de cinquante publications par an, comparé à environ 300 articles par an sur les quinze dernières années.

En 2023, ça représente 253 articles publiés, 37 000 vues et environ 22 500 visiteurs. Ce qui peut paraître beaucoup, mais reporté au nombre d’articles, pas tant que ça, en fait. Rares sont les articles qui atteignent ou dépassent les cinquante vues. Je pourrais vous balancer plus de stats, mais d’une part, c’est pas très intéressant et, d’autres part, Jetpack s’est sérieusement emmerdifié ces derniers temps.

Ça fait de la quantité. À défaut de qualité. Quelque part, Blog à part est mon exercice d’écriture quotidien-ou-presque, un minimum de 300 mots un peu comme une routine, ou un exercice de discipline (mais je ne suis vraiment pas un amateur de discipline, dans beaucoup de domaines).

Et si, cette année, j’ai eu un petit coup de mou en septembre, pour cause d’actualité professionnelle intense, je ne vois pas de raison de ne pas continuer sur cette lancée en 2024: cinq articles par semaine, du lundi au vendredi, plus parfois un billet le samedi (le plus souvent dans la catégorie « Restes du samedi »).

Donc, pour 2024, ça sera du « more of the same ». J’avais un temps considéré passer également à la vidéo pour mes chroniques livres/BD, mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt: contrairement aux chroniques musicales, qui ont une plus-value sous la forme des extraits de clips, ça me paraît ne pas être le cas pour des chroniques littéraires (au sens large du terme). Et puis ça prend du temps, probablement plus que je n’ai envie d’en investir.

Au passage, quelqu’un – OK, c’est un troll, mais la question est quand même intéressante – m’a demandé pourquoi j’avais encore un blog de 2024. La raison est simple: je veux publier des trucs et je veux le publier sur une plateforme sur laquelle j’ai un minimum de contrôle. C’est le cas du présent blog, sur un hébergement que je loue. C’est aussi simple que ça.

Quoiqu’il en soit, je vous remercie une fois encore de votre fidélité. Oui, parce que je soupçonne que la plupart d’entre vous, mes lecteurs, me suivez depuis trèèèès longtemps. En tout cas, ceux qui commentent.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon et sur KissKissBankBank pour des soutiens sur la longue durée.

13 réflexions au sujet de “Quinze ans de blogage”

  1. Joyeux anniversaire ! 🙂

    J’avais un temps considéré passer également à la vidéo pour mes chroniques livres/BD, mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt: contrairement aux chroniques musicales, qui ont une plus-value sous la forme des extraits de clips, ça me paraît ne pas être le cas pour des chroniques littéraires (au sens large du terme).

    Je suis assez d’accord, ça n’aurait à mon avis pas de réel intérêt. Le seul truc qui en aurait un (léger), c’est un simple enregistrement audio qu’on pourrait écouter en faisant autre chose. Mais comme tes billets sont somme toute relativement courts à lire, je ne crois pas que ça vaille le coup.

    Par contre, plus de billets le samedi (pas forcément pour nous présenter des restes), voire le dimanche, je vote pour : je te soupçonne de ne pas nous parler de tous les trucs intéressants que tu “consommes”… 😉

    Répondre
    • Alors en fait, si, même que des fois je galère un peu pour trouver des sujets intéressants. Il y a eu deux-trois articles “remplissage” en 2023 à cause de ça.

      Cela dit, il y a eu aussi quelques trucs dont je n’ai pas parlé, simplement parce que je n’ai pas trouvé ça bon (par exemple le Spirou et la Gorgone bleue) et que j’ai pour principe de ne parler que de ce que j’aime bien, à de très rares exceptions près.

      Répondre
  2. Et bien bon anniversaire! Merci à toi pour les nombreuses découvertes passées, présentes et futures. Que Fortune te soit clémente 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.