Mr Bison: Echoes from the Universe

Lorsque je suis allé voir Mr Bison à Martigny, je savais déjà un peu à quoi m’attendre: un mélange prog-psyché. Alors, en attendant le live-report, j’ai pris leur dernier album, Echoes of the Universe.

Mr Bison est une formation italienne, de Toscane, qui existe depuis 2009. Elle propose donc un mélange entre rock progressif et rock, psychédélique, mais également entre sonorités seventies et contemporaines.

Echoes from the Universe est le sixième album du groupe et, quelque part, son format est aussi un hommage aux années septante: quarante et une minutes pour sept pistes dont trois d’entre elles entre sept et huit minutes.

Quand des groupes mélangent diverses influences, il y en a souvent une qui domine. Pas chez Mr Bison: les éléments prog et psyché se mêlent et se complètent de façon très harmonieuse – et même avec les passages plus mordants, limite metal.

Vous m’avez souvent lu ou entendu râler sur les groupes de rétro-prog qui s’appuient lourdement sur un glorieux modèle – en général, un des géants du prog symphonique de la Grande Époque. Echoes of the Universe a ceci de particulier que si l’on peut clairement identifier le genre de référence, la filiation est nettement directement évidente.

Et c’est une très bonne chose, parce que ça signifie que le groupe a une identité propre. Leur alchimie est assez unique et elle profite également d’une énergie très impressionnante – et c’est encore plus flagrant en live.

Parmi toutes les compositions de l’album, je retiens « Collision », qui réussit l’exploit d’être un banger prog/space-rock de trois minutes, ou les aspects metal de « Dead in the Eye », mais, franchement, autant tout écouter.

En concert, Mr Bison m’avait impressionné; en album, je suis carrément scotché. Echoes from the Universe est une synthèse très réussie de plusieurs genres et plusieurs époques. Il est fortement recommandé aux amateurs de rock progressif. L’album est disponible sur Bandcamp, alors n’hésitez pas, c’est sans doute moins cher qu’un trip de LSD.

Bonus: la vidéo – psychédélique, comme il se doit – de « Collision »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon et sur KissKissBankBank pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.