L’intelligence artificielle n’aura pas lieu

L’homme regardait la soucoupe volante fermement engoncée dans la boue du champ de patates, tout en dégustant sa tasse de thé. Le fermier, un vieux rugueux du Devonshire qui donnait l’impression d’avoir déjà tout vu trois fois, avait visiblement sorti son service des grands jours.

À côté de lui, son compagnon d’infortune, propriétaire de ladite soucoupe, goûtait le breuvage avec un mélange de suspicion et de curiosité. Il n’était clairement pas humain, même si le pardessus trop grand que lui avait proposé le fermier permettait presque de faire illusion.

— Heureusement que j’ai pu redresser à temps, dit le premier.

L’extra-terrestre ricana, puis s’arrêta brusquement. Ça faisait trop de temps qu’il observait cette planète, il commençait à en adopter certains tics, à commencer par le sarcasme.

— Dis surtout que tu as fait n’importe quoi. Le vaisseau a enclenché le mode d’urgence et a pu simplifier les commandes et, comme tu l’insultais, il a pu basculer dans une langue que tu comprendrais.

À la réflexion, c’était une méthode typiquement terrienne. L’extra-terrestre réprima un second ricanement avec une gorgée de thé. C’était chaud et sucré, il en avait besoin. Ce n’était pas tous les jours qu’on se faisait abattre à coups de missile. Bon, en même temps, capturer ce pilote sous les yeux de ses collègues n’était pas une bonne idée, mais il s’ennuyait.

— Désolé, j’ai cru que cet appareil aurait une intelligence artificielle pour nous sortir de ce pétrin.

— Oh non, on n’a pas d’IA, trop dangereux; pas d’Internet non plus, pour les mêmes raisons.

— Vous voulez dire qu’Internet, c’est une IA?

— C’est ce qui nous est arrivé et comme on n’a pas vraiment envie de se refarcir les Guerres de la Transcendance, on les a bannies.

— Et ça va nous arriver aussi, du coup?

— Oh non. Votre coup de génie, c’est d’avoir transformé votre réseau global en industrie de loisir. Entre le porno et les photos de chatons, il a bien trop à faire pour s’éveiller à la conscience.

Les deux compagnons d’infortune contemplèrent, de concert et en silence, l’épave.

— Au fait, pourquoi vous appelez nos vaisseaux des “soucoupes volantes”?

— Parce qu’elles ont la forme de soucoupes.

L’extra-terrestre regarda la sienne puis, l’agitant sous le nez de l’humain:

— Tu trouves que ça ressemble à ça?

Son vis-à-vis lui prit la sous-tasse, lui tendit sa tasse, puis colla les deux sous-tasses l’une contre l’autre. L’extra-terrestre dut admettre que la forme ainsi obtenue évoquait la silhouette lenticulaire de sa navette.

Tasses et soucoupes réintégrèrent une configuration plus traditionnelle et il y eut un autre instant de silence, à peine troublé par les bruits de déglutition et le glougloutement du vaisseau s’enfonçant lentement dans la boue.

— Bon, et maintenant, on fait quoi? On appelle une dépanneuse?

— Quelque chose comme ça, répondit l’extra-terrestre, qui déclencha la balise de secours.

Le rayon transmat les frappa et, l’instant d’après, il ne restait dans le champ de patates que deux tasses de thé, un pardessus et un gros trou boueux.

(Image par Laurel F via Wikimedia Commons, sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

4 réflexions au sujet de “L’intelligence artificielle n’aura pas lieu”

    • C’est un texte qui est sorti à peu près directement de ma tête, un matin après un rêve bien débile. Je soupçonne qu’il a été influencé, en partie, par la critique peu aimable du film Transcendance par Psychée et, d’autre part, par la trame actuelle du webcomic GPF.

      Rien n’est impossible, mais je doute qu’il ait un jour plus de viande autour.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :