Le Codex de Simon de Thuillières

Le Codex de Simon de Thuillières est là pour répondre à une question capitale: à quoi ressembleraient nos icônes de la culture populaire revus par des enlumineurs du Moyen-Âge. Vous ne vous êtes jamais posé cette question? Eh bien le sire Simon l’a fait pour vous.

L’auteur a commencé ces illustrations sur une page Facebook, au début de la pandémie, avec comme idée-guide un improbable effondrement civilisationnel qui renverrait les survivants à l’époque de la Grande Peste.

Je dis « improbable » parce que c’est une vieux fantasme du post-apo. Et, comme l’ont déjà mentionné des auteurs comme Cory Doctorow dans sa nouvelle Masque of the Red Death ou Frank Landis dans Hot Earth Dreams, il y a peu de chance que ça ait lieu.

Mais ce n’est pas vraiment le propos: ce Codex est avant tout un témoignage de l’inventivité de son auteur et de son talent, à la fois pour les illustrations de style médiéval et pour les pastiches de pop-culture. Films, séries, télé, jeux vidéos, même les mèmes y passent.

Comme tout le monde, j’avais vu plusieurs de ses illustrations partagées sur les réseaux sociaux. Je ne vous cacherai pas que je n’avais pas été toujours convaincu. Si les illustrations sont souvent très bien trouvées, les titres et les noms francisés et « médiévisés » donnent souvent dans l’à peu près discutable.

(Je sais que c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité, quand on voit le niveau de mes jeux de mots, mais il y a quand même des fois où ça pique plus que de raison.)

Au final, c’est le déballage qu’en avait fait l’ami Éric Blaise sur sa chaîne qui a fini par me convaincre de verser mon écot. Au final, je ne le regrette pas: l’ouvrage est solide et beau et les franches réussites contrebalancent les idées, disons, un peu moins inspirées.

Au final, ce Codex de Simon de Thuillières est un ouvrage amusant, complètement anecdotique – et donc rigoureusement indispensable.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

2 réflexions au sujet de “Le Codex de Simon de Thuillières”

  1. Dans ce que j’en vois, je pourrais confirmer ce que tu en dis sur le choix des titres médiévalisés… Genre Alain le 8ème passager, hum. Le cheveu était long au moyen age mais c’est très capilotracté.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :