Jour J, tome 46: Les Noces de Sang

Federico Garcia Lorca, poète espagnol, est exécuté par les nationalistes au début de la Guerre d’Espagne. Fou de douleur, Salvador Dali décide de le venger… à sa manière. Forcément surréaliste. C’est le point de départ passablement fumé de ce nouveau tome de la série uchronique Jour J, intitulé Les Noces de Sang.

Quelque part, on pourrait résumer cet épisode – premier d’un diptyque – par « le jour où les surréalistes ont changé l’histoire de l’Europe ». Ou « le jour où les scénaristes de Jour J ont pété un plomb ». Parce qu’imaginer Salvador Dali partir en guerre tout en restant Salvador Dali, ça vaut son pesant de homard.

L’animal est certes complètement siphonné, parlant de lui à la troisième personne et se lançant des divagations érotico-poétiques (qui lui valent de se faire démolir le portrait par une espionne du Komintern et déclenchent une émeute dans un hôtel de Lisbonne). Mais il a aussi des relations et, surtout, un mécène qui est prêt lui aussi à tout pour venger Lorca.

Et si les uchronies ont tendance à facilement donner dans le name-dropping, ici c’est un festival. Outre les susnommés, on y croise Man Ray, Trotsky, Léon Blum et bien d’autres.

Est-ce crédible? Probablement pas, mais je m’en fous un peu. Les Noces de Sang est très plaisant à lire, notamment par les facéties – somme toute très réfléchies – de Dali (et aussi un peu par les réactions désabusées de son entourage).

Sur ce nouveau tome de Jour J, le duo habituel Pécau/Duval, assisté de Fred Blanchard, a fait très fort. Le dessin de Renato Arlem, dans un style réaliste très soigné, est également à souligner. Mention spéciale à la couverture, réalisée par Nicolas Siner et Fred Blanchard.

J’attends de voir ce que va donner la suite – disons-le, Staline n’est pas très content de la tournure des événements – mais en l’état, Les Noces de Sang est un Jour J d’un excellent cru.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

2 réflexions au sujet de “Jour J, tome 46: Les Noces de Sang”

  1. Je commençais à me lasser de cette série après quelques essais…Mais là, c’est effectivement surréaliste donc un peu fou. Si je tombe dessus, en étant dans le bon état d’esprit, pourquoi pas…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :