« Ça tourne mal ! », de Philippe Lombard

Saviez-vous que Coluche avait failli incarner Superdupont? Que la plupart des dialogues de Michel Audiard sont en réalité signés Albert Simonin? Ou que le Général de Gaulle s’était mêlé de scénario? Tout ceci, je le tiens de Ça tourne mal!, recueil d’anecdotes sur le cinéma français compilé par Philippe Lombard.

En quelques cent soixante pages très illustrées, notamment par des affiches inédites, le lecteur a droit à une liste impressionnante d’histoires où se croisent grands acteurs et petits réalisateurs, succès du box-office et fours colossaux. Il y a beaucoup d’argent et beaucoup d’égos; bref, c’est le cinéma.

Six chapitres couvrent successivement les sujets de la préproduction, des projets abandonnés, des tournages cauchemardesques, des acteurs caractériels, des réalisateurs qui ne le sont pas moins et, pour finir, de la post-production et de la sortie. Mention spéciale pour le titre « Vamos à la plagiat ».

Ça tourne mal!, c’est clairement un ouvrage à classer dans la catégorie « l’envers du décor », avec un côté quelque peu iconoclaste au vu du nombre de monstres sacrés du cinéma français qui s’y voient égratignés. Bon, la plupart sont déjà morts d’autre chose.

Les parties les plus intéressantes sont peut-être sur les films que l’on ne verra jamais – ou, à tout le moins, pas sous la forme initialement prévue. Soit parce que le projet n’a pas dépassé le stade de projet, comme l’adaptation de La Marque jaune, ou parce que le tournage a été inachevé, comme le dernier Don Camillo, interrompu par la mort de Fernandel.

J’ai plutôt bien aimé Ça tourne mal!, plus pour son côté humain qu’historique. Ça donne une assez bonne idée de ce qu’était (et, d’une certaine façon, ce qu’est toujours) le cinéma français, avec son entre-soi, mais ça reste surtout du domaine de l’anecdotique. Il manque peut-être un peu de substance.

À noter qu’il existe également un deuxième tome, sur le cinéma américain, mais je ne l’ai pas lu.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

2 réflexions au sujet de “« Ça tourne mal ! », de Philippe Lombard”

  1. Tout à fait d’accord : un petit bouquin plutôt plaisant et instructif. Merci pour l’information sur le deuxième tome, je suis preneur !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :