Un lupanar en hibernation

Contrairement à son auteur, qui vient de se taper une méchante insomnie pour aucune raison en particulier, la campagne lupanar roupille un peu. Voire beaucoup. Malgré ces trois semaines de vacances, je n’ai pas beaucoup avancé sur la rédaction. J’ai un peu honte, surtout que si je me gausse du peu de productivité de notre artiste maudite préférée, dans le genre gros glandeur, je suis aussi doué (sans les excuses médicales).

Oh, j’ai bien bricolé un bidule ou deux, dans l’intervalle: deux des PNJ ont changé de sexe, après une remarque d’Ivhor sur le sujet du déséquilibre des sexes parmi les pensionnaires du lupanar et une réflexion personnelle sur le “cœur de cible” du jeu de rôle en général et de Tigres Volants en particulier (mâle, hétéro et souvent surhormoné).

J’ai aussi réorganisé le deuxième épisode, qui était un peu trop “collection de scènes sans lien entre elles”; j’ai donc repris l’événement de la rencontre syndicale comme trame centrale de l’épisode et j’ai réorganisé les trames annexes autour. Théoriquement, les autres chapitres n’ont pas ce problème.

Par contre, je pense laisser tomber l’épisode de la reconstitution historique, complexe à mettre en place et n’apportant rien de majeur à la campagne en elle-même, en tous cas pour la version imprimée. J’en ferai sans doute une annexe gratuite à télécharger, après coup.

En fait, le gros problème est que cette campagne est à peu près écrite et, paradoxalement, maintenant que tout est posé, j’ai du mal à me motiver pour fignoler plus avant. OK, le deuxième gros problème; le premier s’appelle Half-Life 2

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

4 réflexions au sujet de “Un lupanar en hibernation”

    • Pour le moment, une panoplie de fichiers Word que je réconcilierai un jour, mais pas maintenant.

      Les mind maps, c’est bien joli, mais c’est mal nommé pour moi: mon cerveau ne comprend pas comment ça fonctionne.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :