Flattr: rapport pour mai 2012

Cet article est le numéro 14 d'une série de 138 intitulée Bilans mécénat et création

Il y a quelques jours, Flattr annonçait avoir atteint son millionième micropaiement. Félicitations à l’équipe, qui a actuellement fort à faire avec les procédures semi-crétines d’homologation pour applications d’Apple, mais passons. Pour ma part, ce mois de mai a été plutôt bénéfique, avec un revenu de €6.52 pour les €5 de dons mensuels, répartis ce mois encore en dix clics, pour 5o cents par clic; ça me paraît être un bon rythme de croisière, pour le moment.

Je dois avouer être très content du revenu de ce mois. €6.52 pour un seul moi, ça doit être une sorte de record, ou peu s’en faut. Ce d’autant plus que c’est la nouvelle Irrwisch Terminal et ses articles connexes qui ont reçu le plus de clics: deux pour la nouvelle elle-même et un pour l’article intitulé Écriture en roue libre, qui traite du procédé de rédaction, pour un total de quatre euros. Je connais des vrais auteurs qui n’ont jamais touché autant…

Lire plus

Flattr: rapport pour avril 2012

Cet article est le numéro 13 d'une série de 138 intitulée Bilans mécénat et création

Et un mois de plus pour l’expérience Flattr! Cela dit, sur une telle durée, peut-on encore parler d’expérience? Avril 2012 se classe dans une bonne moyenne, avec €3.57 (magnum) de revenu pour les traditionnels €5 de dons. Visiblement, les contenus qui intéressent ceux qui flattrent étaient moins nombreux ce mois-ci.

Ce d’autant plus que le premier article à recevoir un clic (à €0.29) le mois passé est un truc ressorti des archives intitulé Pour en finir une fois pour toute avec le mariage homosexuel, article que j’avais lié en réponse à un “débat” sur Facebook avec mes contacts dans les milieux QUILTBAG. La chronique sur The Toaster Project m’a ramené deux clics et la bagatelle de €2.50, auxquels s’ajoutent deux clics généraux, dont l’habituel de Chassegnouf, sur le blog (pour €0.95), ainsi qu’un autre directement sur mon profil Flattr (€0.23). Six clics en tout, petit mois.

Lire plus

Flattr: rapport pour mars 2012

Cet article est le numéro 12 d'une série de 138 intitulée Bilans mécénat et création

Je me disais bien, en jetant de temps à autre un œil sur ma page Flattr, que j’avais reçu une bonne dose de dons ce mois-ci. Je confirme: mon revenu pour mars 2012 se monte à €4.44, soit presque le montant de mes dons mensuels (€5). Ce qui me chiffonne un peu (sans réellement me surprendre), c’est que ce sont toujours un peu les mêmes genres d’articles qui gagnent des clics.

Flattr: rapport pour février 2012

Et hop! Un nouveau mois pour l’expérience Flattr, un peu moins réussi que le précédent, avec €2.96 de revenus. En même temps, je sentais bien que les presque cinq euros de revenus de janvier, c’était un peu (beaucoup) exceptionnel. Cela dit, on peut toujours rêver.

Côté dons, je suis donc monté à €5, ce qui, divisé en quatorze clics, résulte en des clics unitaires moins anecdotiques (trente-six centimes). Ça reste encore assez faible: soixante euros par an, si je considère l’usage que j’ai d’Internet, c’est vraiment des cacahuètes. Si ça se trouve, je vais encore monter la limite un de ces prochains mois, si je trouve d’autres contenus flattrables.

Lire plus

Le pal pour PayPal!

Ce n’est pas la première fois que je vois des articles similaires, mais je dois avouer que les dernières frasques de PayPal qui, après avoir suspendu son service pour WikiLeaks, a été pris à censurer par voie d’ultimatum des ouvrages érotiques, commencent sérieusement à me bourrer. Et pas dans le sens sexuel, et donc potentiellement plaisant, du terme: plutôt dans le style “co-détenu de 120 kilos qui a décidé que tu serais sa chose”.

Parce que le gros souci avec PayPal, ce n’est pas qu’ils ont une politique détestable, c’est surtout qu’ils sont un peu le gorille de 800 livres dans l’écosystème du paiement en ligne (pour plus d’impact, révisez la métaphore du premier paragraphe en remplaçant “co-détenu de 120 kilos” par “gorille de 800 livres”). Les alternatives sont rares et beaucoup moins pratiques.

Lire plus

Flattr: rapport pour janvier 2012

Je ne sais pas si c’est la tendance ou une sorte d’accident statistique, mais après un mois de décembre plutôt raisonnable malgré deux semaines de hiatus, 2012 commence pour moi en fanfare, avec presque cinq euros de revenus Flattr: €4.88 pour être précis. C’est presque un record, même si je suis très loin des revenus d’un Sebsauvage

Blog à part en lui-même a reçu un clic, plus l’habituel clic de Chassegnouf sur mon profil Flattr; ajoutez à cela deux clics pour des commentaires sur le blog Flattr (quand un des fondateurs du projet vous gratifie d’un clic, ça fait un petit quelque chose…).

Pour ce qui est de mes articles, Qui prend la première GARDE? a reçu deux clics, de même que Théorie de la théorisation (comme quoi, les sujets abscons à base de jeu de rôle et de black-métal, ça fonctionne aussi). Légèreté, an IIQui veut la peau de l’ordinateur universel? et La culture, ce n’est pas comme la confiture ont eu un clic chacun.

Lire plus

Flattr: rapport pour décembre 2011

Décembre 2011 a été, du point de vue de Flattr, un petit mois: €1.45 de recettes pour l’habituel €3 de dons. En même temps, avec deux semaines d’interruption pour cause de serveur cassé, ce n’est pas très étonnant; j’ai beau avoir mis en place un blog de secours, je ne lui ai adjoint un bouton Flattr que très récemment et je doute que ceux qui auraient eu envie de contribuer auraient fait l’effort de rechercher mon nom sur l’interface du site.

En tout, seulement trois clics: l’habituel flattrage global de Chassegnouf pour ma personne (€0.33) et deux clics pour l’article Zone de confort (€1.27). Sans trop de surprise, ce sont des articles qui ne parlent ni de rock progressif, ni de jeux de rôle, mais du vrai monde et des vraies choses qu’on n’y fait (ou qu’on n’y fait pas). Si je voulais sérieusement monétiser mon blog, il y aurait sans doute une leçon à retenir, mais dans le cas présent, je préfère l’ignorer et blâmer ces feignasses de rôlistes et de prog-heads qui n’ont pas encore de compte Flattr.

Lire plus

Flattr: rapport pour novembre 2011

Le bilan Flattr pour ce mois de novembre 2011 va être un peu plus court que d’habitude, car je n’ai reçu que quatre clics sur trois articles. Cela dit, ça représente quand même un revenu de €2.87, ce qui est assez impressionnant, la moyenne des clics étant plutôt aux alentours des dix ou vingt cents d’euro.

C’est l’article Archives rôlistes: monter la GARDE qui décroche le mickey, avec deux clics et €2.48 au total; à défaut d’être une bonne idée dans l’absolu, elle m’aura au moins fait gagner quelques sous… Suit l’article Bonne nouvelle: l’avenir est sombre, qui me rapporte €0.50 – comme quoi ça paye aussi d’être pessimiste. Enfin, j’ai droit à un clic sur mon nom propre, que je dois à Chassegnouf, qui a changé sa politique de flattrage pour ne payer que les auteurs au lieu de leurs créations.

Lire plus

Flattr: rapport pour octobre 2011

Voici venu le temps, non pas des rires et des chants, mais du bilan Flattr mensuel. En ce mois d’octobre, il est plutôt bon, avec €2.10 de recettes; si je n’avais pas augmenté mon niveau de dons à €3, j’aurais atteint l’équilibre. Mais bon, ce n’est pas comme si je visait l’équilibre comptable sur ce point (et tant pis pour ma note chez Moody’s).

Le succès du mois, en nombre de clics, c’est l’article sur Machine of Death, qui ramasse deux clics… et quatorze centimes. Woohoo! En termes de revenu pur, ce sont cependant les articles sur Une histoire populaire de l’empire américain et “Pour une plateforme d’archivage du jeu de rôle” qui cartonnent, avec un euro chacun. “Jouer science-fiction, c’est facile!” et “La frontière grise entre le partage de culture et le foutage de gueule” me font gagner cinq centimes chacun, ce à quoi se rajoutent neuf centimes pour le blog en général.

Lire plus

Pour une plateforme d’archivage du jeu de rôle

Bon, je crois qu’on a suffisamment glosé cette dernière semaine sur les sites de “partage” de jeu de rôle, abandonware et autres warez plus ou moins assumés, si on essayait maintenant de mettre en place des solutions?

Avant toute chose, un petit mot sur mon point de vue personnel sur la question, pour ceux qui n’auraient pas envie de lire mes trouze mille billets et commentaires précédents: je pense que la survie et la sauvegarde du jeu de rôle passe par une plus grande diffusion et que, loin de représenter un danger pour les ventes, la disponibilité en téléchargement des jeux est plus probablement un bon moyen de les faire connaître et d’augmenter les ventes.

Lire plus

Flattr: rapport pour septembre 2011

Au vu de mes comptes Flattr, septembre aura été un mois plutôt moyen, par rapport à mes objectifs d’autofinancement: €1.53 de recettes pour l’habituel €2 de dons.

J’ai néanmoins quelque espoir que les choses changent un peu grâce à l’entrée en lice, dans le petit monde Flattr, des blogs de deux amis: François “Roboduck” Suter et Matthias “Thias” Wiesmann. J’attends d’ailleurs de leur part qu’ils se livrent aussi à cet exercice mensuel et, pour “fêter” ça, j’ai décidé d’augmenter la valeur de mes dons mensuels à €3.

Lire plus

Flattr en août 2011

Je ne sais pas si ce sont les vacances, si le contenu n’était pas inspirant (ou inspiré) ou si c’étaient juste les autres mois qui étaient exceptionnels, mais, en termes de dons Flattr, c’est un petit mois, avec 53 centimes d’euro reçus.

Curieusement, c’est le bouton global du blog qui a reçu le plus gros des dons, avec deux clics et 29 centimes, suivi par l’article sur les petits utilitaires et programmes pour Mac (25 centimes) et celui sur le film Cowboys & Aliens (cinq centimes tout mouillé).

De mon côté, j’ai flattré deux articles de Numerama: l’un sur les brevets Motorola rachetés par Google et l’autre sur les délits jugés moins graves que le partage de fichiers. Le fort divertissant site cybergauchiste Reflets a eu droit à trois clics, pour des articles sur la pub en ligne, la vraie-fausse pétition des vrais-faux riches français et l’affaire Amesys, cette filiale de Bull qui fournissait du matériel d’écoute au régime de Kadhafi.

Lire plus

Flattr en juillet 2011

Voici un petit point mensuel des dons et revenus Flattr – un rendez-vous que je pense voir devenir régulier sur ce blog, question de transparence.

Côté revenus, déduit la dîme de Flattr, j’ai reçu €2.20 ce mois-ci, ce dont je vous remercie – surtout pour celui ou celle qui m’a gratifié d’un fort gras €2 pour l’article Flattrez-vous les uns les autres. Chassegnouf, qui s’est dénoncé sur son site, a flattré deux autres articles, celui sur le Revenu universel et Les extensions WordPress du moment; comme il flattre beaucoup, cela ne m’a valu que sept centimes pour chaque, mais c’est déjà ça. Enfin, le bouton général du blog a reçu également un clic, pour €0.31.

Lire plus

Tout Flattr vit aux dépends de celui qui l’écoute

Enfin, dans le cas présent, “celui le lit” serait plus juste. J’avais donc installé un bouton Flattr sur le site, histoire de voir. Surprenamment, après trois mois, le bilan est positif: j’ai reçu la coquette somme de €6.93, à mettre en comparaison avec les €2 que je distribue par ce biais chaque mois, cela me fait un donc, pour le moment, un profit de €0.93. Fortune, gloire et débat d’idées!

Bon, il faut relativiser: le premier mois à lui tout seul m’a rapporté un chouïa plus de six piastres, suivi par un deuxième mois à deux centimes (pour un blog à deux balles, c’est pas cher payé); le mois dernier m’a amené nonante centimes (en fait, un euro moins les dix pour cents de Flattr). À première vue, ce n’est pas très régulier dans le nombre de clics (cinq en tout, répartis en trois, un et un), non plus que dans les montants reçus, puisqu’ils dépendent du montant que l’utilisateur engage chaque mois et du nombre de clics qu’il effectue.

Depuis, Flattr a changé sa politique de réciprocité en permettant aux nouveaux utilisateurs de recevoir des dons sans avoir à donner en retour; c’est à mon avis un peu dommage, mais très compréhensible, d’une part en laissant le libre choix aux utilisateurs de donner (c’est très Pirate Bay) et, d’autres part, pour attirer de nouveaux utilisateurs. Ils ont aussi lancé une idée ambitieuse: permettre de faire des dons à un utilisateur Twitter, même s’il n’a pas (encore) de compte Flattr; c’est assez malin.

Lire plus

Cet Alias, quel Flattr!

Les plus éveillés d’entre vous auront sans doute noté l’apparition d’un bouton “Flattr” sur les colonnes de ce blog. Mais si, là, à droite, un peu en-dessous de ma pseudo-tête (je n’ai plus assez de cheveux pour réellement ressembler à ça, mais j’aime bien cet avatar). Ceux d’entre vous qui, en plus d’être réveillés, ont également …

Lire plus

Flattr

Dans un article récent de ce blog à propos d’Adblock, au milieu d’une bonne dose de controverse, j’avais mentionné le fait que j’étais d’accord de payer pour des sites si ça pouvait me débarrasser des verrues publicitaires qui les constellent. Il semble que, grâce aux Suédois de Flattr, les internautes créateurs de tout poil ait désormais un outil pour obtenir des micro-paiements de leurs visiteurs sans que la procédure ressemble à un gymkhana au milieu d’une guerre majeure.

L’idée est la suivante: créez un compte sur Flattr, donnez-lui tous les mois une certaine somme d’argent déterminée et, au fil de vos utilisations d’Internet, si vous tombez sur un truc qui vous plaît et dont l’auteur a lui aussi un compte Flattr, vous pouvez cliquer sur le bouton adéquat. Chaque clic s’ajoute à une liste sur votre portion du site Flattr et, à la fin du mois, le montant que vous avez mis sur votre compte sera distribué équitablement entre tous les sites (ou autres) de votre liste.

Certes, ça risque de ne représenter que quelques centimes par clic, suivant le nombre de sites que vous ajoutez à la liste et le montant mensuel que vous décidez d’allouer, mais si l’initiative rencontre un certain succès et que les utilisateurs jouent le jeu, ça peut se cumuler et commencer à faire une source de revenu conséquente.

Lire plus