Syn Ze Şase Tri: Ultimu’ lup

Petit trivia amusant: ma chronique du précédent album de Syn Ze Şase Tri, Zăul Moș, a été, pour une raison qui m’échappe, un des articles les plus lus de mon blog en 2022. On va voir si celle de ce nouvel album, Ultimu’ lup, va renouveler l’exploit, sachant que c’est encore du très haut niveau.

Syn Ze Şase Tri est une formation roumaine, originaire de Transylvanie et qui balance depuis 2007 un black-metal mélodique et symphonique, avec des tendances pagan-folk. Le tout remixé avec une tonne d’énergie et de l’épique format « concours de boisson avec des dieux païens ». Il y a un peu de chant clair et même un peu de chant lyrique féminin, mais c’est principalement du growl; vous êtes prévenus.

Cinquième album du groupe, Ultimu’ lup – qui signifie « le dernier loup » et que l’on imagine un chouïa garou, à voir la pochette – contient dix pistes plutôt courtes. Ça dépasse rarement les six minutes et, du coup, l’ensemble dure quarante-cinq minutes.

Ce que je trouve assez marquant chez Syn Ze Şase Tri, c’est qu’ils ont tendance à ne faire aucune concession, dans rien. C’est black-metal à fond, c’est mélodique à fond, c’est épique et symphonique à fond aussi, et s’il faut mettre des grandes nappes de claviers et du chant lyrique, eh bien banco, on va pas se laisser emmerder par les convenances!

Du coup, Ultimu’ lup est un album que je qualifierais volontiers de superlatif. Dans le bon sens du terme: OK, ils en font des tonnes, mais ils maîtrisent leur bazar; il y a un petit côté « ballet classique avec un char d’assaut », mais ça fonctionne très bien.

Je ne vous citerai pas la liste de mes pistes préférées, d’une part parce que c’est un peu tout l’album et d’autre part parce que je n’ai pas envie d’abuser du copier-coller avec les caractères roumains.

J’ai failli passer à côté de cet album et c’est grâce à une chronique tardive d’Angry Metal Guy – qui a aussi failli passer à côté – que je l’ai acquis. Et c’est plutôt une bonne chose, parce qu’il aurait toute sa place dans la liste finale des albums de l’année.

Si le gros metal épique qui poutre ne vous fait pas peur, je ne peux que vous recommander Syn Ze Şase Tri en général et ce Ultimu’ lup en particulier. Pour couronner le tout, vous pouvez le trouver sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo du morceau-titre

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :