Les aventures de Tintin: Le secret de la Licorne

“Trois frères unis, trois licornes”, qui n’a jamais lu cette aventure du célèbre reporter si belge qu’il en devient universel? Et qui ne s’est pas demandé ce que valait l’adaptation au cinéma de Les aventures de Tintin: Le secret de la Licorne?

Car dans le genre projet casse-gueule, celui-ci était quand même assez haut dans la liste: pas tout à fait film, pas vraiment dessin animé non plus, un graphisme qui est à mi-chemin entre le réalisme du cinéma et le dessin, limite caricature vivante. La présence de Steven Spielberg et Peter Jackson à la réalisation (et Steven Moffat au scénario) rassurant autant qu’inquiétant.

Cassons d’emblée le suspens: je l’ai vu hier soir (en 2D et en anglais) et je l’ai trouvé bien. Pas exceptionnel, pas génial, mais sympathique. C’est un film d’action et d’aventure très bien fait, avec quelques scènes d’anthologie (le duel de grues!) et un rythme prenant, malgré un début un peu laborieux (et un générique qui se veut un hommage à la ligne claire d’Hergé, mais qui est trop long et paradoxalement pas dans le ton).

Par rapport à la bande dessinée, le gros écart est d’intégrer au Secret de la Licorne de gros bouts du Crabe aux pinces d’or pour permettre d’amener la première rencontre entre Tintin et le capitaine Haddock – et aussi d’aller directement à la conclusion du Trésor de Rackham le Rouge, mais bon. Toute la section dans le sultanat de Bagghar est une pure invention des scénaristes, mais cela n’empêche pas certaines scènes d’être directement calquées de la bédé.

Si la lettre est quelque peu malmenée, l’esprit est à mon avis clairement respecté: on garde l’aspect faussement naïf (sans mièvrerie) des personnages et des actions, le tout dans un environnement de la fin des années 1950 qui colle très bien au genre.  Même si, techniquement, l’époque y est postérieure, on est dans une ambiance pulp marquée et assumée.

Je suppose que des tintinophiles convaincus (ou des cinéphiles maniaques) auront sans doute une analyse différente de la mienne, mais sur la base du plaisir pur, je ne peux que recommander cette adaptation du Secret de la Licorne.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

5 réflexions au sujet de “Les aventures de Tintin: Le secret de la Licorne”

  1. Comment ça en 2d ?? Où est-ce que tu as trouvé une projection en 2d ???

    Bon, j’ai été le voir en 3d+vf hier soir avec ma voisine, et je suis assez d’accord avec ton point de vue, c’est plutôt un bon film de Tintin, pas pire que la Toison d’Or, Les Oranges Bleues ou le Lac aux Requins, et de loin. Mon seul regret est que le méchant n’est pas constitué des frères Loiseau et c’est bien dommage.

    Par contre franchement, la 3D, c’est inutile et ça n’apporte rien.

    Répondre
    • Il passait en 2D et en VO au Rialto, près de la gare de Genève (près de l’hôtel Cornavin où figure la réplique de Tintin et Milou, d’ailleurs). Par contre, c’est la VO que j’ai regrettée par la suite. On n’a pas l’habitude de “Tinne-tinne” ou “Snowy”.

      Répondre
  2. “Qui n’a jamais lu cette aventure du célèbre reporter si belge ?”

    En fait maintenant que tu le dis, je me demandes si je l’ai lue.

    David, pas tintinophile pour un sou.

    Répondre
  3. Malgré le battage autour de ce film, je suis assez réticent à l’idée d’aller le voir. Adapter le personnage inconnu aux states pour un public habitué à Spiderman et consors, ça me fait un peu peur.

    Et Tintin à fait trop de mal à l’image de la BD pour que j’en sois totalement fan.

    Répondre
    • Tintin a fait du mal à l’image de la BD ? Au vu des boutiques sur 5ème arrondissement, j’ai pas l’impression.

      Content d’avoir lu cet avis en tout cas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :