« L’Enfer du Troll », de Jean-Claude Dunyach

Soit un troll et sa trollesse. En général, lui travaille au fond de la mine, avec les Nains; elle tient un salon de coiffure. Mais le Patron a décidé de les envoyer tous deux pour une mission spéciale dans une autre mine. Une mission qui va littéralement être un enfer. D’où le titre de ce roman de Jean-Claude Dunyach, L’Enfer du Troll.

Je pourrais résumer L’Enfer du Troll en parodiant Cleer et en disant que c’est une medieval-fantasy corporate. Oui, c’est un franglais particulièrement ignoble, mais ça colle assez bien à cette histoire où chevaliers, nécromants, elfes, morts-vivants, managers et consultants – et, bien sûr, trolls – se côtoient dans un joyeux méli-mélo.

Car si, à la base, on est bien dans une sorte de monde médiéval-fantastique turbocliché, c’est également un monde où pointent des anachronismes (comme une tablette numérique) et où l’Aventure est devenu un business comme les autres.

Au milieu de tout ça, le troll – qui n’est pas nommé – doit gérer la mission avec finesse. Terme qui est assez rarement accolé aux trolls en général, mais celui-ci, malgré une intelligence pas toujours évidente, sait se faire malin, l’air de rien.

Certes, sa trollesse l’aide beaucoup, mais il faut croire que, quand on est né à peu près en même temps que la planète, on finit par apprendre un truc ou deux.

L’Enfer du Troll semble faire suite à une série de nouvelles que je n’ai pas lues. Il va falloir que je m’y intéresse de plus près, parce que ce roman est plutôt marrant. Bon, j’avoue aussi que je suis assez client de ce genre d’humour, fait de décalages, d’anachronismes, de démolition de clichés et de jeux de mots foireux. Comme, par exemple, les chevaliers peu toniques.

C’est l’ami Christ_OFF du blog Post Tenebras Lire qui m’a incité à m’intéresser à cet ouvrage et je le remercie chaleureusement. Vous me direz, il n’est sorti qu’il y a cinq ans, il était temps. Certes. Mieux vaut tard que jamais?

D’autres avis chez Au pays des Cave Trolls (normal), eMaginarock, Ombre Bones, entre autres.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

2 réflexions au sujet de “« L’Enfer du Troll », de Jean-Claude Dunyach”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :