Campagne pour la campagne

À l’heure où j’écris ces lignes, il ne reste que quelques jours avant la fin de la souscription pour Le Secret du Domaine des trois sources, plus connu sous le sobriquet de “Campagne lupanar”. La bonne nouvelle: on a explosé notre objectif, avec pas loin de 150% de financement.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de mauvaise nouvelle: la finalisation du document avance, les illustrateurs commencent à renvoyer leurs commandes, la mise en plage se remplit. Même un chouineur maussade dans mon genre trouve que la vie est plutôt chouette. Ça cache quelque chose.

En fait, pas vraiment. Mais j’aimerais quand même profiter de ce billet pour revenir sur le processus de la souscription en lui-même. C’était un peu notre premier essai – en tous cas de ce côté-ci de l’interface – et, du coup, il y a des choses qui se sont bien passées et d’autres moins bien.

De façon générale, le fait qu’on ait obtenu plus que la somme demandée est un signe que, de façon générale, ça s’est plutôt bien passé – et même en soustrayant le pétage de plomb d’un des souscripteurs, qui a pris l’option semi-blague à €1000, on atteint tout de même les 100%. Je suppose que le faible montant de la somme et le fait qu’elle ne corresponde qu’à la moitié du budget a peut-être joué. C’est un peu une façon de dire “on est prêt à avancer 50% des fonds et on veut voir si vous allez suivre”.

Pas grand-chose à dire à propos des contreparties; certains ont un peu tiqué devant l’option €50 pour une version doublement dédicacée (nom dans l’impressum + dédicace), mais c’est vrai que c’est un peu la version “abonnement de soutien” qui coûte un peu plus cher, pour faire œuvre de mécénat. Pour la question des portraits, j’ai failli me faire avoir et tomber à court de PNJ. Le fait que la plupart des PNJ soient féminins, Eyldar ou les deux n’aide pas, quand on reçoit une grande majorité de photos de barbus…

On a rajouté rapidement, mais un peu en catastrophe une option pour permettre à ceux qui n’avaient pas le livre de base et/ou d’autres suppléments de profiter de la souscription pour les acquérir à un prix, sinon vil, du moins réduit. Ça a plutôt bien marché, mais on aurait dû y penser dès le départ et ça complique un peu les choses, au niveau administratif.

En parlant d’administration, Ulele devrait faire en sorte que les souscripteurs à un objet physique soient obligés de mettre leur adresse postale dans leur profil, parce que je sens que c’est un point qui va nous valoir quelques galopades pour mettre la main sur des souscripteurs…

S’il y a un point de ratage, c’est peut-être au niveau de la gestion de l’après-100%. En l’état, la souscription se montait à €2500 et, si on atteignait €7000, on faisait une version avec un cahier couleur. Ça fait un peu rude, comme étape – genre 260% de financement (ce d’autant plus qu’on avait même prévu des étapes au-delà…). On a discuté de la possibilité d’avoir des scénarios-bonus qui seraient “libérés” à chaque palier supplémentaire, mais c’est arrivé un peu tard dans le projet.

Bon, cela dit, il y avait quand même un risque non nul que la souscription ne dépasse pas les 100%; dans cette optique, quel intérêt de préparer des bonus de dépassement si, fondamentalement, on n’est même pas sûr d’atteindre la première barre?

Dans tous les cas voilà, on est content et on fera mieux la prochaine fois. En attendant, il reste trois jours pour commander votre exemplaire et ça serait chouette que la barre monte encore un peu.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

14 réflexions au sujet de “Campagne pour la campagne”

  1. Je trouve aussi que c’était une chouette expérience, surtout de mon point de vue d’ex-éditeur amateur. J’avais d’ailleurs prévu d’en parler dans mon blog, mais je suis un peu flemme en ce moment (et puis, conquérir le monde, ça prend du temps).

    Répondre
  2. Faudra que j’y songe quand mon propre projet sera plus abouti. Je me suis demandé à un moment si ça ne pourrait pas m’aider à financer la publication d’un roman, mais je n’ai pas l’impression que ça marcherait aussi bien. En attendant, je viens d’ajouter ma contrib’. Tu as bien fais d’en reparler, car j’avais zappé 😉

    Répondre
    • Cool!

      Le problème avec un roman, c’est que cela risque de ne pas être très visuel; les souscriptions reposent pas mal sur du visuel.

      Après, si tu veux tenter l’auto-édition, Lulu.com est pas mal non plus.

      Répondre
      • Disons que j’ai déjà donné dans l’auto-édition et que n’ayant pas eu le courage de faire de la pub comme il convenait, ça n’a pas marché. Cela dit, je ne pensais pas que ça marcherait, je partais vaincu d’avance. Là j’essaie de me dénicher un éditeur à compte d’éditeur qui veuille bien tenter l’aventure avec moi, mais je lorgne aussi sur l’édition participative, mais pour le coup c’est moi qui suis frileux, ça ne m’inspire pas confiance et c’est pas donné quoi qu’on en dise.

        Répondre
        • C’est sûr que, sur le domaine de la promo (et de l’auto-promo), il y aurait de quoi écrire au moins un article.

          Mais de préférence par quelqu’un de plus doué que moi.

          (Au fait, merci pour ta commande, mais n’oublie pas d’ajouter ton adresse.)

          Répondre
  3. ‘tain, j’avais zappé… Bon, exemplaire physique commandé, hop là.
    D’ailleurs, question ? pourquoi Ulele plutot que Kickstarter ? Je pose la question parce que ce dernier me semble disposer d’une plus grosse audience… après, cette audience est p’tet moins francophone…

    Teo

    Répondre
    • Nous avions fait une comparaison des différents services de souscription, dont Kickstarter, et je crois me souvenir que Ulule était plus adapté à un public-cible francophone (en plus du fait que d’autres projets l’avaient déjà utilisé).

      Mais Edomaur pourra te répondre mieux que moi sur ce sujet.

      Répondre
  4. J’ai bien fait de ne pas prendre l’option PNJ, tu aurais eu un barbu de plus 😉
    Mais ça ne se posait pas vraiment, vu que les bundles étaient plus tentants pour le budget que j’étais prêt à mettre.

    Dommage pour le ratage couleur, évidemment, mais l’option 5.000€ avait déjà été prise 😉

    Pour le truc des adresses sur Ulule, ça pourrait être plus clair, c’est sûr…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: