Paul

La séance rattrapage DVD de ce samedi avait pour nom Paul, un film pour nous, les geeks (et geekettes)! Qu’on en juge: Nick Frost et Simon Pegg (à qui on doit déjà Hot Fuzz) campent deux Anglais fan de science-fiction qui, en rentrant de la Comic-Con à San Diego, décident de louer un camping-car pour faire “la route des OVNI”. C’est sur cette route que, par hasard, ils tombent sur Paul.

Paul est petit, vêtu d’un short et de tongs, la peau grise et une grosse tête; en d’autres termes, Paul est un extra-terrestre de type “Petit Gris”. Visiblement, il s’est pas mal acclimaté, surtout pour tout ce qui est gros mots, alcool et clopes; c’est juste que ses gardiens actuels ont décidé qu’il leur était désormais plus utile mort que vivant. Du coup, Paul a lancé un SOS et doit rejoindre l’endroit de son crash avec toute une meute d’agents fédéraux aux fesses. Bon, la meute en question ne compte que quatre personnes pas particulièrement futées, mais c’est du genre crampon.

Bon, une fois ceci posé – et au cas où vous ne l’auriez pas deviné tous seuls – il faut admettre que ce n’est pas du grand cinéma. Ça ne vole pas très haut, mais c’est sympathique et souvent assez drôle, si on n’est pas trop allergique aux sous-entendus salaces et aux blagues scatos. Le côté road-movie de deux geeks au pays des bouseux combiné aux interactions avec leur passager extra-terrestre déluré est plutôt bien enlevé.

En fait, le film vaut surtout pour son côté pop-culture assumé, truffé de références et de clins d’œil à la SF et au fandom en général. Il y a deux-trois trouvailles qui sont très amusantes (la musique du bar à bouseux, par exemple), mais l’ensemble est plutôt anecdotique.

Bref, Paul est un film pour geeks, mais pas exactement du plus haut niveau: un rien lourdingue, mais bien rythmé; sympathique, dans l’ensemble.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :