Devoir de mémoire: Le pulp il reste au fond

Samedi passé, quatrième séance de test de “Devoir de mémoire”, la campagne Tigres Volants que je suis en train d’écrire. La leçon à retenir, c’est que de même que le plan de bataille est souvent la première victime de la bataille en question, aucune campagne ne survit bien longtemps au premier contact avec les personnages.

Il n’a pas fallu deux séances pour que les PJ fassent des trucs pas prévus au programme et ce n’est pas près de s’arranger. Bon, ça n’est pas trop un problème. Ils n’en sont pas encore au point de partir à 90 degrés de la trame générale, mais disons que ça commence à faire pas mal de digressions qui ne font pas (ou peu) avancer l’histoire.

En fait, l’avancement de l’histoire commence à être un peu le cœur du problème, ainsi que le manque d’action. Certes, les personnages sont plutôt des universitaires et ne sont pas censés être des foudres de guerre — à part le Rowaan de service — mais ils ont quand même un sérieux tempérament de baroudeur et, en plus, je voulais faire une campagne dans le style pulp, donc qui remue un peu plus que ça.

Certes, en tant que déhemme, j’y suis sans doute pour quelque chose: j’ai tendance à être prudent dans les actions et conséquences des PNJ. C’est tout aussi bien, parce qu’en vieux briscards, mes joueurs ont tendance à voir des Conspirations Indicibles dans le plus anodin des évènements.

Cependant, je me rends compte que c’est aussi un défaut structurel de cette campagne que de ne pas donner à certains des adversaires des personnages les moyens de les enquiquiner de façon radicale. C’est un problème: la bonne vieille méthode de “faire surgir quelqu’un avec un flingue” chaque fois que l’action ralentit atteint assez rapidement ses limites sans 1) des adversaires dotés des moyens et de la motivation d’envoyer des gens armés faire une grosse tête aux PJ et 2) un déhemme désireux d’utiliser cet outil narratif.

Dans le cas présent, il va surtout falloir que je bosse sur le point 1, sinon le pulp va rester au fond.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

12 réflexions au sujet de “Devoir de mémoire: Le pulp il reste au fond”

  1. Arf (ou ouaf dans le cas de mon perso ;),

    C’est vrai que question action, on s’endort un peu… :p
    Non sérieusement : c’est vrai que ça fait deux séances ou mon perso peigne la girafe. Le fait est qu’il y’a

    Répondre
  2. Cuchulain :
    Arf (ou ouaf dans le cas de mon perso ;),
    C’est vrai que question action, on s’endort un peu… :p
    Non sérieusement : c’est vrai que ça fait deux séances ou mon perso peigne la girafe. Le fait est qu’il y’a

    Grmmpfhhh ! 🙁
    Je poursuis ici suite à un jet de dex raté ! Donc il y’a largement de quoi faire question intello dans le groupe, et que je pensais qu’un perso plus costaud pourrait se révéler utile. Les deux premières séances m’ont donné raison, mais les deux suivantes m’ont donné tort… J’avoue que je ne sais pas trop où on doit aller maintenant. Si j’avais été présent pour la scène d’action, j’aurais peut être pu faire parler l’un des assaillants et on aurait eu peut être plus d’infos.

    En résumé : séance intéressante mais on est un peu perdu et à titre tout à fait personnel et égoïste je me sens un peu comme la 5e roue du carrosse. Sans être du genre à réclamer une ambiance Feng Shui : un poil plus d’action m’aurait donné un os à ronger (si j’ose dire ;). A voir si mon perso peut encore se révéler utile ou si autre chose (du genre psychique) ne serait pas mieux ?

    Voilà c’était la partie ‘mal être du Rowaan qui voit son ak47 rouiller’ 😉

    Répondre
    • @Cuchulain: il faut clairement que je repense l’implication de l’Adversité dans cette partie de la campagne et, plus précisément, comment vous rebalancer cette implication dans la tronche.

      Et si les autres râlent, je dirai que c’est toi qui l’a demandé. 8)

      Répondre
  3. Pas de problème pour avoir plus d’action, mais en toute honeteté, si on avance pas, c’est pas mal de ta faute. En effet, comme j’essayait de le sous-entendre à un moment, nous manquons sérieusement de pistes, de choses à faire ou de tombeaux à piller. Et c’est quand on manque de chose à faire qu’on part en vrille: en fait, on essaye de créer notre propre action comme on peut.

    Bref: si tu veut faire du “pulp”, met plus de méchants à l’alure louche, si possible s’enfuillant en laissant des pochettes d’alumettes de bar de Fantir avec la mention “Lulu – 20:30” dessus… Ou équivalent.

    Répondre
  4. @Thias: très possible. Je vais essayer de prévoir des “relais locaux” aux Grands Méchants, histoire qu’il y ait plus de possibilité pour une réaction rapide.

    @Fulgan: on va tâcher de remédier à ça au prochain épisode. Je suppose que c’est aussi le défaut de tester: on essuie les plâtres quand le déhemme ne sait pas vraiment où il met les pieds.

    Répondre
  5. Salut,

    Avec quelques briscards rolistes, on est tombé sur tigres volants et on a fait quelques soirées (bon d’accord 3) fendante.

    Etant le DM, je cherche une campagne pour sortir des scénarios “one shot” et donner du corps aux personnages.

    Donc, je suis prêt à tester et faire retour sur cette campagne ou sur une autre s’il y a ça en réserve.

    On joue de l’ordre de 1 fois par mois au max.

    En espérant du matériel de ta part.

    Répondre
    • Hello!

      Merci de la proposition. Si jamais, il y a un sujet ad hoc sur le forum Fulgan. Je suggère qu’on continue à en discuter là-bas, voire, si nécessaire, dans un sous-forum dédié.

      J’ai fait quelques mises à jours sur les premiers chapitres, que je vais probablement mettre en ligne prochainement, mais il faut surtout que je bosse sur la suite, au moins de façon schématique.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :