Morph: Sintrinity

C’est la critique assez largement positive de Progressive-Area qui m’a incité à mettre une grosse papatte velue sur Sintrinity, premier album du duo suédois Morph. Notamment, les fourbes ont mentionné TesseracT et Breaking Orbit. C’est très fourbe, parce que le rapport est quelque peu ténu.

Morph propose un néo-prog moderne, certes teinté de métal, mais nettement plus proche d’un groupe comme Enchant dans ses ambiances mélancoliques que de l’originalité furieuse d’un Breaking Orbit ou l’inventivité torturée d’un TesseracT.

Lire plus