Échec critique?

Au hasard des rencontres sur la GenCon de ce week-end, j’ai eu une discussion qui m’a laissé une impression bizarre. Pour résumer, une personne travaillant pour une maison d’édition de jeux de rôles (entre autre) m’a reproché d’écrire et, surtout, de rendre publiques, des critiques de jeux.

Son argument étant que, en tant qu’auteur/éditeur moi-même, j’ai une autorité morale et, partant, une responsabilité; en d’autres termes, mes critiques ont un poids plus grand que celle du rôliste lambda et que, dans le contexte d’un loisir en perte de vitesse, les éditeurs devraient se serrer les coudes plutôt que de se tirer dans les pattes.

Bon, je ne m’attarderai pas sur la question si le jeu de rôles est en perte de vitesse ou non, ni même si mon aura d’Auteur est réellement plus grande que celle de Kévin Leboulet, joueur de [insérez ici le nom d’un jeu que vous n’aimez pas]. Ce qui me gêne, c’est cette idée qu’entre acteurs du petit monde rôlistique, on serait censés se ménager parmi. Ce qui impliquerait également que toute critique négative se traduirait forcément par “c’est de la merde”.

Soyons clairs: d’une part, je n’ai pas reçu le mémo; d’autre part, j’estime avoir une assez bonne idée de ce que peut être une critique constructive. J’essaye d’éviter les jugements publics à l’emporte-pièce, façon “la dernière édition de Gros Châteaux & Gros Lézards, c’est de la bouse mal reliée!” Même si je le pense.

Alors peut-être que oui, il y a sur les forums une sorte d’effet fanboy, mais il faut relativiser. Les forums Internet, je les pratique depuis presque vingt ans, sous une forme ou une autre. En soi, c’est également un microcosme fait d’une poignée d’égos surdimensionnés qui jouent à celui qui fait pipi le plus loin (c’est souvent une histoire de mecs, d’ailleurs). L’impact que cela peut avoir sur le rôliste lambda est, à mon avis, faible.

Ce qui m’inquiète un peu, dans cette attitude, c’est l’impression que le jeu de rôles est en train de sombrer dans l’autisme. J’ai déjà vu des comportements similaires lors de la grande époque des amalgames télévisuels douteux (Carpentras et consors): en période de difficultés, c’est le repli dans sa coquille, surtout pas de vagues. Je doute que ce soit la bonne approche.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Échec critique?”

%d blogueurs aiment cette page :